Gestion du risque opérationnel

Le risque opérationnel est défini comme étant un risque de perte résultant de processus internes inadaptés, d’une conduite inappropriée des collaborateurs, d’une défaillance des systèmes ou d’événements externes. Les récents incidents ont montré que des événements inattendus peuvent se produire et porter sérieusement atteinte aux organisations de divers secteurs.

Au sein du secteur bancaire, les règles de Bâle II exigent que les risques opérationnels soient systématiquement mesurés selon trois approches différentes avec une insistance toute particulière sur la collecte de données, la modélisation et la mesure des risques. Une approche plus avancée (comme AMA) ne sera pas seulement synonyme de sauvetage d’actifs, mais aussi d’aide à une meilleure gestion de ces risques permettant par là même de réduire l’impact des erreurs.

Notre proposition de valeur

BearingPoint a développé une structure de gestion du risque opérationnel permettant l’identification, la mesure et le contrôle systématiques du risque opérationnel. Différentes méthodes de gestion du risque opérationnel intégrées dans cette structure représentent un processus autonome et récurrent caractérisé par les étapes suivantes.

 

BearingPoint accompagne les entreprises qui souhaitent mettre en place une structure de gestion du risque opérationnel en développant ou en améliorant les méthodes de gestion du risque opérationnel et en les intégrant dans leurs processus.

Contact

  • Franz Hiller

Partager :

Choose your country/language

×