Rechercher
Toggle location

DCbrain, un cerveau dans vos réseaux
Rencontre avec Benjamin de Buttet, associé en charge du développement commercial

Création : Octobre 2014
Siège : Asnières sur Seine
Nombre de salariés : 8 salariés
CA 2015 : 90 000 euros
Site internet : http://www.dcbrain.com/

Quel est le sujet spécifique qui a fait naître DCbrain ?

Les fondateurs de DCbrain ont fait le constat suivant : 75% des coûts d’exploitation d’un DataCenter sont dus à la consommation énergétique. Il y a donc un réel besoin de maîtriser ces coûts.
Or, les logiciels de gestion d’infrastructure qui existent jusqu’à maintenant ne permettent de faire que de l’alerting, et non du prédictif, ni de l’optimisation de flux.
Au-delà du sujet spécifique des Datacenters, tous les gestionnaires de réseaux (au sens large du terme), font face à la fois à des informations réseaux complexes à agréger et à utiliser (volumes, sources, référentiels non à jour) avec des outils non adaptés aux besoins (faible ergonomie, complexité, alerting uniquement).
C’est ce sujet que DC Brain veut traiter : créer un outil qui permette de comprendre ce qui se passe dans les réseaux, pour pouvoir fiabiliser, optimiser, et prévoir.

Quelle est la solution proposée par DCbrain ?

DCbrain (DC pour DataCenter) propose un outil de visualisation et de maintenance prédictive appliquées aux réseaux physiques (gaz, vapeur, électricité, climatisation, logistique).
Le logiciel développé se base sur une technologie Big Data de base de données orientées Graphes, couplée avec des technologies de Machine Learning pour représenter le réseau en temps réel avec les données brutes.
Cette technologie permet de retranscrire des données ponctuelles (données issues de capteurs par exemple) sous forme de réseau et de flux. Pour ses caractéristiques communes avec l’application de trafic et de navigation communautaire, DCbrain est aujourd’hui surnommé « le Waze des réseaux physiques »

Les trois grandes fonctionnalités du logiciel sont l’analyse descriptive en temps réel, le diagnostic et l’analyse prédictive.

Quels sont les différents cas d’utilisation de DCbrain ?

 DCbrain est utilisé dans 3 grands cas :

Le 1er cas est le suivi et la visualisation des flux en temps réel.

Il est par exemple possible de faire des prédictions de comportement anormal de température via des méthodes de clustering.

 Le 2ème cas d’application est la Lean Maintenance.

Nous pouvons citer en guise d’exemple un diagnostic en temps réel de réseau pour identifier les fuites ou la baisse de taux de rendement ou encore une analyse d’impact prédictif dans le cas d’un événement sur le réseau (par exemple : évaluer la probabilité d’un évènement sur le réseau et calculer sa criticité pour la résilience globale du réseau)

Le 3ème cas est le Data driven engineering.

Citons comme exemples la modélisation de l’évolution des réseaux (ajout de client, ajout de capacité de stockage, de flux,….) ou la création de scénarios d’évolution de réseau en case de crise (exemple : reroutage des flux électriques)

 Pour donner un exemple d’application concret, DCbrain a réalisé une analyse d’impact prédictive pour ERDF, pour optimiser le programme de remplacement des câbles :

  • Amélioration du modèle de scoring existant (prise en compte du facteur de proximité sur le vieillissement)
  • Test de résilience du réseau

Quelle est la valeur ajoutée de DCbrain ?

La vraie valeur ajoutée de DCbrain est la possibilité de faire des analyses d’impacts prédictifs en temps réel.
DCbrain permet de modéliser l’exhaustivité des scénarios, de manière fiable, et réactive (en temps réel).

Quels sont les types de clients adressés ?

 DCbrain peut apporter de la valeur à tous les gestionnaires de réseaux au sens large du terme. Cela comprend 4 grands types de clients que sont les gestionnaires de bâtiments complexes / datacenters, les utilities, les acteurs industriels, les logisticiens et gestionnaires de réseaux de transport.

Aujourd’hui, DCbrain travaille avec ErDF (maintenant EneDiS), GRDF, Total, SFR, ID Logistics, la RATP ou la SNCF. Nous pouvons aussi proposer des offres packagées avec des cabinets de conseil / des bureaux d’étude

Comment se positionne DCbrain ? Comme un prestataire de services, ou fournisseur de logiciel ?

Nous souhaitons nous positionner dans la vente de logiciels, même si actuellement, nous accompagnons nos clients dans la mise en œuvre de la solution.
Nous pouvons aussi réaliser des études spécifiques pour nos clients (en particulier sur la maintenance prédictive)

Comment se décline votre approche ?

 Le processus adopté est constitué de 4 étapes :

  1. Le client fournit les mesures (ex : fichiers de contrôle de gestion industriel)
  2. Un modèle de réseau est créé avec ces données
  3. Le modèle est validé avec des lois physiques et les experts métiers
  4. Le Machine Learning analyse et enrichit les données en décelant les failles et prédisant les évolutions

Quels sont les concurrents de DCbrain ? Et comment DCbrain se différencie d’eux ?

Il n’existe aucun concurrent dédié à la modélisation de réseaux physiques en Europe. Cependant, la concurrence est réelle sur le Big Data.
La performance de la technologie, la pertinence de l’approche et l’efficacité opérationnelle font de DCbrain une référence unique sur le marché.
DCbrain est par ailleurs lauréat du concours « ERDF Réseaux Electriques Intelligents ».

Quelle est l’équipe de fondateurs de DCbrain ?

 L’équipe de fondateurs est constituée de 2 experts technique, tous deux issus du secteur des télécommunications :

  • Arnaud de Moissac, travaillait au laboratoire R&D de SFR sur l’efficacité énergétique des DataCenters.
  • François Olivier-Marin, était auparavant expert R&D Big Data chez Orange.

Quels sont les financements dont bénéficient DCbrain ?                               

Une première levée a été réalisée auprès d’un fonds européen (KIC InnoEnergy).
Les premiers clients nous permettent de nous autofinancer.

Quelles sont les perspectives de croissance ?

A très court terme, nous prévoyons une levée de fonds pour la fin d’année 2016, d’un montant de 1 à 1,5 millions d’euros.
Nous prévoyons d’utiliser ces fonds pour accélérer notre croissance, en particulier à l’international.

Propos recueilli par Fabien Scemama et Isabelle Viennois

Auteurs:
Fabien Scemama, Senior Consultant
Isabelle Viennois, Senior Manager

Vous pourriez aussi être intéressé par