Rechercher
Toggle location

Car la première nécessité pour l’opérateur, selon Sylvain Chevallier, spécialiste des télécoms et associé chez BearingPoint, est de “continuer à diminuer les coûts, dans un marché qui reste extrêmement compétitif. Et cela implique fatalement d’adapter la masse salariale“.

[…]

“Cela va dans le sens de l’attente des clients“, constate M. Chevallier. “Il ne faut pas oublier que le maillage de boutiques très dense visait à acquérir une base de clientèle importante“.

“Désormais, il faut éduquer les usagers aux nouvelles solutions, présenter les différents produits. Cela nécessite moins de boutiques, mais plus grandes, c’est un mouvement enclenché par l’ensemble des opérateurs“, analyse-t-il.

[…]

D’autant que sur les dernières années, le groupe a réalisé plusieurs restructurations. “Avant le rachat de SFR par Altice (le groupe de Patrick Drahi, ndlr), l’opérateur avait déjà réalisé des plans de départs volontaires. On est un peu dans la continuité“, rappelle Sylvain Chevallier.

[…]

“Il y a un certain nombre de doublons qui n’ont pas été réduits du fait de l’engagement sur l’emploi, d’une part entre SFR et Numericable, mais plus globalement entre les différentes entités d’Altice. Il y a également une volonté de mutualisation, sur la relation client d’une part, mais aussi les systèmes d’information, ce qui n’est pas illogique, mais qui nécessite un travail colossal“, détaille M. Chevallier.

Sylvain Chevallier, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par