Rechercher
Toggle location

Le 2 septembre, Samsung a rappelé 2,5 millions d’exemplaires de son dernier né après une série d’explosions de batteries lithium-ion. Les appareils distribués, en remplacement des premiers millions d’exemplaires du Galaxy Note 7 vendus, posaient aussi problème. Celui qui pèse pour près de 20% des exportations sud-coréennes décide alors de cesser définitivement la production de son produit. La décision du premier fabricant mondial de téléphones mobiles a provoqué la chute du titre de 8%. Ce fiasco pourrait coûter au moins une dizaine de milliards de dollars à la firme. La maison Samsung brûle-t-elle ? – Avec: Denis Gancel, Enseignant à Sciences Po, “stratégie de marques dans les pays émergents”, Agence W. Frédéric Simottel, éditorialiste BFM Business. Eric Surdej, auteur de “Ils sont fous ces Coréens !”. Et Henri Tcheng, responsable des secteurs Télécoms Media chez BearingPoint.

Henri Tcheng, Global Leader Consumer Industries

Vidéo disponible sur le site BFM Video

Vidéo disponible sur le site BFM Video

En savoir plus

Vous pourriez aussi être intéressé par