Rechercher
Toggle location

Pour Tariq Ashraf, manager télécoms chez BearingPoint, une autre motivation est à chercher : “en ce moment, Google et les opérateurs sont engagés dans un bras de fer autour de la neutralité du net. Ce genre d’annonce peut être un moyen de mettre la pression sur les opérateurs”.

La société “aura toujours besoin du réseau de boutiques des opérateurs et de leur savoir-faire pour distribuer ses terminaux“, selon Tariq Ashraf. “Les consommateurs ont besoin de toucher un téléphone avant de l’acheter. Le premier Nexus de Google, distribué exclusivement sur Internet, a été un échec“.

“Nous allons surtout assister à des jeux de pressions entre différents acteurs mais pas à un bouleversement majeur du marché car chaque acteur a besoin des autres“, conclut Sylvain Chevallier Associé Telecoms chez BearingPoint.

Tariq Ashraf, Senior Manager