Rechercher
Toggle location

“Cela avance à petits pas. Parfois même, les régulateurs font marche arrière, comme au Togo” estime Jean-Michel Huet, directeur associé au cabinet de conseil BearingPoint.
“L’Afrique du Nord est considérée comme un marché mature” estime en effet Jean-Michel Huet.

“Pour que les opérateurs virtuels trouvent leur place, il faut que le réseau soit bien déployé, et pas chargé au maximum. Ce qui n’est pas le cas dans beaucoup de pays d’Afrique” explique Jean-Michel Huet.

“On ne devient pas MVNO du jour au lendemain. Il faut disposer au préalable d’une large base de clientèle et d’un réseau de distribution dense” estime Jean-Michel Huet.

Jean-Michel Huet, Partner

> Article complet disponible pp 84-85 de Jeune Afrique n°2809 du 9 au 15 novembre 2014