Rechercher
Toggle location

Selon les chiffres communiqués par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), au moins 10% des emplois dans le secteur auraient été supprimés depuis 2010. “Le marché, lui, a perdu 35% de sa valeur en trois ans“, complète Sylvain Chevallier, spécialiste des télécoms et associé chez la société de conseil BearingPoint.

[…]

“Seul Free a continué à augmenter son nombre de salariés en France, mais pas suffisamment pour compenser les suppressions d’emploi dans le secteur“, constate Sylvain Chevallier.

[…]

Ce n’est pas impossible, juge Sylvain Chevallier. “L’enjeu, pour SFR, est de bénéficier des synergies au sein du groupe Altice afin de diminuer les coûts et pouvoir relancer les investissements, notamment sur le déploiement de la 4G, où le groupe accuse du retard“, analyse le spécialiste des télécoms, qui rappelle qu’en 2015, SFR a perdu un million d’abonnés.

“Pour faire baisser les effectifs des services de relation client, les centres d’appel pourraient par exemple être délocalisés au Portugal, au sein de Portugal Telecoms, racheté par Altice fin 2014. Au total, il pourrait donc bien y avoir une chute des effectifs en France, mais pas dans d’autres pays“, estime Sylvain Chevallier.

Sylvain Chevallier, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par