Toggle master download
Rechercher
Toggle location

Alors que le trafic de données mobiles devrait enregistrer une croissance à trois chiffres au cours des cinq prochaines années, le chiffre d’affaires généré par les services devrait enregistrer une croissance à un chiffre. Parallèlement, pour améliorer leur efficacité et réduire ainsi leurs coûts opérationnels, les opérateurs de réseaux de télécommunications vont devoir réaliser d’importants investissements dans les nouvelles technologies, telles que les réseaux SDN (Software-Defined Networks), la virtualisation des fonctions réseau (NFV) et les réseaux de fibre optique.

Par conséquent, un examen des prévisions et la simple règle de trois confortent l’idée selon laquelle le prix du « gigaoctet » ne va cesser de baisser. En outre, au début, la pression sur la marge de chaque unité vendue sera plus forte que sur les prix.

Depuis des années, l’Internet des objets (IdO) et la cinquième génération de réseaux mobiles (5G) alimentent des discussions sur des applications telles que la conduite autonome, les villes intelligentes et l’industrie 4.0, ainsi que sur le rôle que les opérateurs de réseaux peuvent jouer dans cet écosystème. Une large part du « gâteau IdO » a déjà été servie, mais le rôle des opérateurs de réseaux, outre la fourniture de connectivité, n’est pas pour autant bien défini, si ce n’est de gagner de l’argent avec l’IdO et de générer un chiffre d’affaires supérieur à ce que promettent les services de connectivité.

Dans ce contexte, les questions qui se posent sont les suivantes :

  • Quelles options permettent aux opérateurs de réseaux de télécommunications d’exploiter de nouvelles sources de revenus à partir des technologies de réseau existantes et sans réaliser d’importants investissements supplémentaires ?
  • Et si les opérateurs de réseaux de télécommunications faisaient ce que d’autres entreprises ont fait au cours des dernières années, à savoir ajouter à leur modèle économique un business model fondé sur des plateformes digitales et créer de nouveaux écosystèmes ?
  • Et s’ils imitaient les pionniers du digital en créant eux-mêmes de nouveaux écosystèmes, plutôt que d’en faire seulement partie ?
  • À quoi ressemblerait un tel scénario ?

Après avoir analysé les besoins, stratégies et business models actuels pour stimuler la croissance, BearingPoint a élaboré un scénario qui propose un modèle de plateforme adapté au marché des particuliers et permet aux opérateurs de réseaux de changer la donne face à la nouvelle concurrence des fournisseurs de services OTT.

Il s’agit d’une méta-plateforme dédiée aux contenus et services digitaux, qui permet de proposer une offre OTT sur une seule plateforme ; tout type de contenu digital est proposé en fonction des modes de vie dans le cadre d’une combinaison attrayante de services de connectivité et de services complémentaires.

Tous les services digitaux proviennent d’une seule plateforme axée sur les intérêts des clients ; la croissance est assurée par une offre digitale complète : « EverDigital », notre vision du futur.

Pour en savoir plus, lisez notre nouveau livre blanc « From Network Operator to ‘Digital Lifestyle Provider’ » .