Rechercher
Toggle location

Le numérique représente actuellement 5,5% du PIB français. Les emplois directs liés à ce secteur comptent pour 3,3% des effectifs salariés nationaux. La France pourrait accroître la part du numérique dans son PIB de 100 milliards d’euros à l’horizon 2020, à la condition que les entreprises et le secteur public accélèrent nettement leur transformation numérique.

Cette transformation numérique ne peut se réaliser qu’avec la confiance des utilisateurs dans le numérique. Les enjeux liés à l’identité numérique sont donc extrêmement importants, notamment dans le secteur public.

L’identité numérique, à la base de la transformation numérique, n’est pas seulement une dématérialisation de notre état civil (nom, prénom, date de naissance, …). Il s’agit d’un ensemble bien plus vaste comme par exemple :

  • Les photos, vidéos, posts et autres médias que nous publions, notamment sur les réseaux sociaux
  • Les sites que nous visitons qui permettent de cibler nos envies (ciblage marketing)
  • Les achats que nous réalisons
  • L’identité numérique repose également sur des technologies et des services, impliquant un large éventail d’acteurs : internautes, entreprises privées, secteur public, …

Un premier bilan macroscopique du numérique peut être dressé de manière positive dans le secteur public. En effet, selon « l’e-government survey 2014 » des Nations Unies, la France se situe au 4ème rang mondial et est première nation européenne dans l’administration électronique, notamment grâce à la réalisation de projets d’envergures : déclaration des impôts en ligne, relation assurée en ligne avec les organismes sociaux et de retraite (Assurance Maladie, CAF, …).

Cependant des nuances sont à apporter, notamment en matière d’identité numérique. En effet, la France n’a pas mis en œuvre de carte d’identité électronique, solution pourtant largement utilisée par de nombreuses autres nations pour sécuriser l’accès à l’administration électronique. Pour palier à cette absence, la France lance un système de fédération d’identité, dénommé France Connect.

Les enjeux liés au développement de l’identité numérique en France sont, de notre point de vue, de 2 grands ordres :

  • Maitriser les risques liés à l’identité numérique
  • S’appuyer sur les dernières technologies pour favoriser le développement de l’identité numérique

Auteur:
Jean-Pierre Le Solliec, Directeur

Vous pourriez aussi être intéressé par