Rechercher
Toggle location

« C’est une vraie question, lâche Sylvain Chevallier, associé chez BearingPoint et spécialiste des télécoms, qui avoue n’avoir pas envisagé une telle hypothèse jusqu’alors. Mais le point important, c’est que Free a déjà 51 boutiques. Ils ne découvrent pas le monde de la vente physique. Celui-ci n’est pas du tout mort avec l’arrivée de Free et de ses offres ‘SIM-only’, sans engagement et sans téléphone. Une majorité des Français veulent être conseillés, et éprouvent toujours le besoin de voir, de toucher, d’essayer leur smartphone avant de l’acheter. D’où l’importance pour les opérateurs télécoms de disposer de boutiques physiques. »

[…]

« Pourquoi certains vont chez Orange ou SFR plutôt que chez Free ? Tout simplement parce qu’ils peuvent se faire conseiller sur leur terminal ou se plaindre en cas de problème dans la boutique en bas de chez eux », constate Sylvain Chevallier.

Sylvain Chevallier, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par