Le haut débit n'est pas la norme

« Les obstacles sont nombreux, souligne Tariq Ashraf de Bearing Point. Avec le cloud, on multiplie les points de latence entre le joueur (la télévision, la manette) et le data center. Cela demande un débit bien supérieur pour que tout soit synchrone, a fortiori sur les jeux en ligne afin d'assurer de la fluidité de jeu et d'affichage vidéo »

[...]

Bras de fer

Un bras de fer pourrait donc se profiler entre les télécoms et les services de jeu vidéo à la demande, non sans rappeler celui qui avait  opposé Netflix (15 % du trafic mondial) aux fournisseurs d'accès à Internet américains ou à Free. « Les accords de peering [dans lesquels l'opérateur télécoms établit un lien réseau à celui qui lui envoie du trafic moyennant rétribution] vont nécessairement être plus importants qu'aujourd'hui », estime Tariq Ashraf.

[...]

 

Rechercher
Toggle location