Rechercher
Toggle location

Une évolution structurelle et culturelle considérable a eu lieu dans le domaine de la mobilité. Les utilisateurs, les véhicules et leur environnement sont de plus en plus connectés et le rôle des véhicules évolue dans notre société. Auparavant, la voiture était une composante essentielle de la mobilité personnelle. Aujourd’hui, ce qui compte le plus pour la génération Y, ce sont les réseaux numériques et la disponibilité de solutions de mobilité. Cette nouvelle donne a un impact non seulement sur le véhicule lui-même, mais également sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie automobile et sur l’écosystème associé.

Véhicules connectés et services numériques

L’allégation des constructeurs selon laquelle 80 % des nouvelles voitures offriront des services connectés d’ici 2020 n’est plus une garantie de présentation d’un produit réussi du point de vue du client. La connectivité fait aujourd’hui partie des produits de base. À l’avenir, l’attrait d’un service de mobilité et son intégration dans le cadre de vie du client détermineront le succès d’un produit ou d’une marque.

Sur la base d’analyses, de concepts et de comparaisons au sein de l’industrie portant sur les nouveaux services numériques, BearingPoint conseille ses clients sur les nouveaux business modèles ou sur l’adaptation des business modèles existants aux tendances actuelles. Nous nous concentrons sur les services des constructeurs qui concernent directement les véhicules, ainsi que sur les services de mobilité dans lesquels les véhicules doivent être intégrés.

Une tendance actuelle est la mise en réseau d’autres composants des véhicules (transmissions, éclairage, essieux, pneus), ainsi que la mise en réseau et l’intégration des véhicules dans d’autres secteurs (assurances, banques, produits de consommation). L’intégration rigoureuse des produits automobiles dans l’Internet des objets fait partie intégrante du portefeuille de BearingPoint et bénéficie de son expertise en tant qu’innovateur dans le domaine de la digitalisation.

Écosystème digital pour la mobilité

Le véhicule connecté a été le catalyseur de nombreux fournisseurs de services et de produits ne relevant pas de l’industrie automobile classique. Après la connexion des segments de mobilité (voiture, bus, train, avion, vélo) au smartphone, l’étape suivante consiste à connecter les segments les uns aux autres, ce qui dépasse le simple cadre de l’industrie. Le concept de l’écosystème digital est à présent établi et permet aux constructeurs automobiles, opérateurs de télécommunications, compagnies d’assurance, établissements financiers, fournisseurs de logiciels et de matériel, et institutions publiques de coopérer sur des plateformes numériques.

À cette fin, BearingPoint propose une assistance par le biais de son offre de conseil concernant la gestion de l’écosystème digital (Digital Ecosystem Management, ou DEM). En nous appuyant sur des modules techniques et des méthodes innovantes, nous aidons nos clients à se différencier parmi la grande diversité des acteurs du marché et à augmenter leurs ventes.

Mobilité électrique

Le secteur automobile est confronté à de grands changements liés au passage des moteurs à combustion aux moteurs électriques. Outre la réglementation stricte découlant des objectifs de réduction des émissions de CO2, la prise de conscience des acheteurs sur les questions écologiques et la croissance considérable de la concurrence exercent une forte pression sur les constructeurs établis.

En raison de la réorientation des constructeurs, de nouvelles compétences et connaissances seront nécessaires sous peu, tandis que les domaines de compétence classiques, tels que la motopropulsion et le développement de moteurs à combustion, deviendront obsolètes. Le traitement rapide et efficace de cette question va faire l’objet de processus de transformation fondamentaux. Dans le domaine de l’excellence opérationnelle, BearingPoint a les compétences requises pour restructurer les processus de développement et d’approvisionnement des constructeurs.

La mobilité électrique ne concerne pas seulement le produit, c’est-à-dire le véhicule. Elle englobe également la question complexe de l’infrastructure nécessaire. Pour la mobilité électrique, un réseau national doit être créé et exploité. BearingPoint aide à concevoir, mettre en œuvre et commercialiser l’infrastructure de chargement, ce qui englobe les exigences relatives à l’itinérance.

Le véhicule électrique n’est utile que dans le cadre d’un écosystème dans lequel les éléments du réseau de véhicules, les solutions de portail et les applications dédiées à l’intérieur et autour du véhicule interagissent les uns avec les autres. Le véhicule lui-même doit donc être élargi par le biais d’éléments d’un réseau d’applications et d’informations de différents partenaires. BearingPoint a déjà beaucoup investi dans le domaine des écosystèmes digitaux et, en ce qui concerne le réseau de véhicules, apporte des solutions prédéfinies pour la création d’un écosystème d’e-mobilité.

La demande de mobilité électrique est en hausse, mais le succès commercial dans ce domaine n’est pas garanti. Les constructeurs doivent aborder rapidement la question de l’adaptation des modèles de vente et de prestation de services. Outre les ventes du produit lui-même, la communication concernant l’offre globale de mobilité électrique deviendra extrêmement importante. Parallèlement, des sujets tels que les ventes directes vont remettre en question les structures existantes. En ce qui concerne l’adaptation de systèmes et processus, BearingPoint propose des solutions pour la transformation des structures commerciales et la modification des processus et de l’infrastructure informatique associés.