La grande majorité des personnes sondées en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en France ne croit pas que leurs monnaies étatiques seront remplacées par des monnaies numériques. Cependant, près d'une personne sondée sur cinq estime que l'introduction d'une monnaie numérique de banque centrale serait judicieuse. A noter par ailleurs que les Suisses et Autrichiens perçoivent les cryptomonnaies comme plus fiables que les Allemands et les Français. C'est ce que révèle une nouvelle enquête YouGov réalisée pour le compte du cabinet de conseil en management et en technologie BearingPoint.
 

Zurich, le 4 août 2022 - La grande majorité connaît les cryptomonnaies, mais peu les utilisent. Pourtant, 28 % des Suisses les considèrent comme une forme d'investissement appropriée, c’est ce que montre un nouveau sondage YouGov commandé par le cabinet de conseil en management et technologie BearingPoint.

Presque tout le monde connaît la notion de cryptomonnaie, en revanche très peu les utilisent

C'est en Suisse et en Autriche que la population connait le plus le thème des cryptomonnaies avec seulement 7% des sondé(e)s ne sachant pas ce que sont ces monnaies. En Allemagne, une personne sur dix n'a jamais entendu parler des cryptomonnaies, contre 14% en France. Parallèlement, le nombre de sondé(e)s qui stipulent bien connaître le sujet des cryptomonnaies ou qui les utilisent reste inférieur à 10% pour tous les pays.

La majorité des sondé(e)s ne croit pas au remplacement des monnaies d'État par des monnaies numériques

Pour 72% des Suisses, il est peu probable que les monnaies étatiques soient remplacées par des monnaies numériques de banques centrales. Si ce chiffre est élevé, la Suisse est le pays où ce scepticisme est le plus faible si on le compare avec ses voisins. Par ailleurs, en moyenne, la confiance des sondé(e)s dans la stabilité du prix des cryptomonnaies est faible (22%). Les monnaies étatiques (franc ou euro) sont considérées comme beaucoup plus fiables (68% des sondé(e)s) et l’or est de loin l’actif dans lequel les gens ont le plus confiance (87%).

Marco Kundert, Associé chez BearingPoint

En comparaison avec ses pays voisins, les Suisses sont les plus ouverts aux cryptomonnaies. Malgré cela, le nombre d’utilisateurs est encore faible (8%). Cela s'explique par la forte volatilité, le manque de sécurité lors du dépôt et l'incertitude réglementaire de cette classe d’actifs. Par ailleurs, la majorité de la population Suisse sondée indique qu’elle utiliserait un franc Suisse numérique pour des paiements à l'avenir si une telle devise venait à voir le jour. Faire preuve d’une telle innovation dans le domaine des paiements numériques serait un signal positif pour la place financière suisse et même internationale.

Marco Kundert, Associé chez BearingPoint

Une personne sur cinq estime que la numérisation du franc suisse est une bonne idée

En moyenne, un(e) sondé(e) sur cinq estime que la création d'une monnaie numérique de banque centrale, c'est-à-dire du franc ou de l'euro numérique, est une bonne idée. Les personnes interrogées en Suisse et en Autriche sont les plus favorables à cette idée (22% dans les deux cas), suivi de l’Allemagne (19%) et la France (18%). De surcroît, la Suisse est le seul pays où plus de la moitié de la population sondée (56%) envisagerait d’utiliser un franc numérique comme moyen de paiement. Proportion venant trancher avec d’autres pays ou le nombre de personnes prêtes à utiliser une monnaie numérique centrale est de 36% (Allemagne) et de 43% (Autriche et France).

Une population encore réticente à investir dans les cryptomonnaies

Dans l'ensemble, les gens sont encore très réticents à investir dans les cryptomonnaies. La grande majorité des personnes interrogées en Suisse (79%) n'ont jamais investi dans les cryptomonnaies. En Allemagne et en Autriche ce chiffre est respectivement de 81% et de 80%. La France est en queue de peloton avec 86%. Dans la population Suisse ayant déjà franchi le pas, plus de 7% ont choisi d’investir par le biais d’un compte auprès d’une crypto bourse. Seulement 3% l’ont fait auprès de leur banque, 5% par le biais d’un courtier en ligne et 5% par le biais d’un courtier spécialisé en cryptomonnaies.

Stéphane Bellac, Associé chez BearingPoint

On observe que les jeunes générations en Suisse perçoivent les cryptomonnaies de manière plus positive que leurs aînés, et investissent plus dans cette classe d’actifs. Pour les banques et les courtiers en ligne, l'ajout de cryptoactifs à leur offre de produits est donc une opportunité de mieux servir et fidéliser cette clientèle.

Stéphane Bellac, Associé chez BearingPoint

L'or, toujours en tête des classements comme investissement préféré

Pour plus de 80% des personnes sondées, tous pays confondus, l'or reste la forme de placement la plus appropriée. S’en suivent les actions (y compris les fonds d’investissement) et les valeurs étatiques telles que les espèces, les obligations, les dépôts à terme ou les fonds du marché monétaire. En Suisse, c’est 87% de la population qui considère l'or comme une forme de placement appropriée, allant jusque 91% pour l’Autriche. Même constat pour l’Allemagne (83%) et la France (80%). Les cryptomonnaies arrivent en dernière position derrière les actions et les valeurs étatiques, car en moyenne sur les 4 pays, seulement 25% des personnes interrogées considèrent celles-ci comme moyen de placement approprié. La Suisse est en tête du classement avec 28%, suivit par la France (25%), l’Autriche (24%) et enfin l’Allemagne (22%).

Les néophytes préfèrent réaliser leur premier investissement dans les cryptoactifs via leur banque traditionnelle

Comment investir dans les cryptomonnaies ? Une personne sondée sur dix envisage d’investir via sa banque habituelle, devant les crypto bourses, les courtiers en ligne ou les courtiers spécialisés en cryptomonnaies. L’étude montre une différence entre les personnes expérimentées en matière de crypto-monnaie et les néophytes. En effet, seuls 3 % des Suisses ayant déjà investi dans les cryptomonnaies sont passés par leur banque habituelle. A l’inverse, chez les personnes n’ayant jamais investi dans les cryptomonnaies 13% le feraient en premier lieu auprès de leur banque habituelle, une population quatre fois supérieure à celle ayant déjà investi. Les chiffres sont similaires pour l’Autriche, la France et l’Allemagne et la tendance est claire : la banque principale est attractive pour les personnes désirant s’initier aux cryptomonnaies. A noter par ailleurs, que plus d’une personne sur dix a répondu ne pas savoir comment investir dans les cryptomonnaies à ce jour.

À propos de l'enquête

Les données utilisées sont basées sur un sondage réalisé en ligne par la société YouGov en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en France pour le compte de BearingPoint. 4169 personnes ont participé au sondage entre le 15 et le 27 juin 2022. Les résultats ont été pondérés et sont statistiquement représentatifs de la population âgée de plus de 18 ans.

A propos de BearingPoint

BearingPoint est un cabinet de conseil en management et technologie indépendant aux racines européennes et à la couverture mondiale. L’entreprise est structurée autour de trois entités. La première couvre les activités de conseil en mettant clairement l’accent sur cinq domaines d’expertise clés à développer dans le monde entier. La deuxième fournit des solutions technologiques avancées combinant conseil et logiciel, et offre des services gérés à forte valeur ajoutée aux clients. La troisième se concentre sur des solutions logicielles permettant d’accompagner la transformation numérique. Elle a également pour vocation d’explorer des modèles d’activité innovants avec les clients et les partenaires, en favorisant la création d’écosystèmes ainsi que le financement et le développement de start-ups.

BearingPoint compte parmi ses clients les plus grandes organisations mondiales publiques et privées; fort d’un réseau international de plus de 10 000 collaborateurs, BearingPoint accompagne ses clients dans plus de 70 pays et les aide à obtenir des résultats mesurables et durables.

Pour de plus amples informations:

Contact BearingPoint

Svenja Hubli
Marketing & Public Relations

  • Enquête sur les cryptomonnaies réalisée dans 4 pays européens : les résultats en un clin d'oeil
    Enquête sur les cryptomonnaies réalisée dans 4 pays européens : les résultats en un clin d'oeil 812.53 KB Download