Avec la hausse des ventes en ligne, phénomène exacerbé par la pandémie de Covid-19, les magasins physiques ont-ils encore un avenir? Plongée dans un futur pas si lointain, avec des spécialistes du commerce de détail.

Projetons-nous dans un futur proche, via des questions qui inquiètent autant qu’elles passionnent. Avec l’explosion du e-commerce, phénomène encore accentué par la crise du Covid, les magasins dans lesquels nous nous rendons sur nos deux jambes sont-ils menacés? Les transactions numériques vont-elles finir par mettre sous cloche, à l’étage archéologie des musées, les interactions humaines que nous vivons toutes et tous dans les points de vente physiques?

Ces interrogations (posées ici de façon légèrement caricaturale, avouons-le) et leurs potentielles conséquences sont étudiées très sérieusement. Que ce soit par la fédération du commerce de détail Swiss Retail ou par les sociétés de conseil actives dans le secteur. En jeu: l’avenir des boutiques, de leurs nombreux emplois et de leurs importantes recettes. Vertigineux.

Chez BearingPoint, entreprise de consulting basée dans plus d’une vingtaine de pays européens dont la Suisse, on en est convaincu: les magasins physiques doivent rapidement se réinventer s’ils ne veulent pas être laissés sur le bord de l’autoroute numérique, explique-t-on à Blick.

Lire l'article complet "Les magasins sont-ils voués à disparaître?" publié sur blick.ch le 28 février 2022.

Would you like more information?

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette actualité, nos experts sont à votre disposition.