L’histoire de BearingPoint remonte à plus d’un siècle, aux débuts de deux grands noms du domaine des service professionnels : Arthur Andersen et KPMG.

En 1913, Arthur Andersen crée son propre cabinet d’expertise comptable à Chicago. L’entreprise développe ensuite son activité, non seulement dans le domaine comptable, mais également, à partir des années 1970, dans le domaine du conseil. Au début des années 1990, Arthur Andersen est le n°1 mondial du conseil en gestion.

Parallèlement, KPMG développe son activité de conseil. En 2000, KPMG Consulting se sépare de KPMG. En 2001, KPMG Consulting Inc. est introduite au NASDAQ. Le cabinet se développe alors rapidement. En 2002, il acquiert une participation majoritaire dans la branche Business Consulting d’Arthur Andersen. La même année, le cabinet change de dénomination sociale. Il devient BearingPoint Inc. et entre au NYSE.

La croissance rapide du cabinet se poursuit, mais des difficultés financières aboutissent au recours de BearingPoint Inc. au Chapter 11 pour ses activités américaines en 2009. Cette période difficile crée néanmoins une opportunité décisive que saisissent les associés européens du cabinet : réaliser un MBO (Management Buy Out) et créer la coentreprise indépendante BearingPoint, dont nous sommes fiers de faire partie aujourd’hui.

Notre création

En août 2009, nos associés fondateurs signent l’accord faisant de BearingPoint un cabinet indépendant de conseil en management et en technologie, pleinement engagé à assurer la réussite à long terme de ses clients.

À cette époque, nous avions une base solide pour notre MBO : un grand nombre d’entre nous travaillaient déjà ensemble au sein de l’entité européenne de l’ancien cabinet BearingPoint Inc. Cet ancrage parmi les leaders du conseil était notre force. Le MBO nous a rendu unique.

Notre cabinet nouvellement indépendant avait une longue histoire et savait comment fournir des services de qualité, servir les intérêts des clients et fonctionner efficacement. Nous partagions un vivier de compétences et d’expériences diversifiées et nous savions ce qu’il fallait faire et ne pas faire pour réussir. En fait, nous étions une start-up établie. Nous avons d’emblée tiré parti de ce bel héritage et avons utilisé nos meilleurs atouts pour aller de l’avant dans notre quête d’excellence.

L’âme de notre cabinet, nos valeurs, notre raison d’être, ce en quoi nous croyons et pourquoi nous existons, sont ancrés dans ces débuts intenses.

Rechercher
Toggle location