Les enjeux de l’agriculture en Afrique sont doubles. D’une part, l’Afrique, bien qu’étant le continent le plus faiblement responsable du changement climatique, est aussi celui le plus exposé.

On estime en effet qu’une augmentation des températures de deux degrés en Afrique provoquera une baisse pouvant atteindre 20% des rendements agricoles. Si aucune adaptation n’a lieu, la production de maïs, qui est l’une des cultures de base de l’Afrique, pourrait diminuer de 40% d’ici 2050.

D’autre part, l’Afrique est aussi le continent dont la population connaît la plus forte croissance. Elle est projetée pour doubler d’ici 2050, passant de 1,2 milliards à plus de 2 milliards d’individus.

Or, nourrir une population toujours plus importante impliquera la multiplication par trois de la production agricole africaine d’ici 2050.  Le lien étroit entre sécurité alimentaire et hausse des températures, ainsi que la capacité à faire face à la dégradation des écosystèmes, constituent l’un des défis majeurs des années à venir.

 Pour cela, il faut à la fois réduire les pertes et accroitre les rendements. Il faut également maintenir un mode d’agriculture à faible impact environnemental, non plus uniquement en limitant l’utilisation des pesticides ou des méthodes agricoles intensives, mais aussi grâce aux leviers que proposent dès aujourd’hui les nouvelles technologies.

Partant de ce contexte, quelle sera demain l’agriculture en Afrique ? Que deviendront les plus de 250 millions d’agriculteurs familiaux apportant 80% de la nourriture consommée sur le continent ?

En transformant les filières agricoles vivrières grâce à l’économie des plateformes, BearingPoint est convaincu qu’il est possible de libérer un potentiel de développement industriel, environnemental, social et humain encore inexploré où tous les acteurs de la chaîne de valeur agricole seront gagnants.

Plateforme Agriculture

Toggle master download
Rechercher
Toggle location