L’importance de la sécurité alimentaire

Chaque année, près de 1 personne sur 10, dans le monde, tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés[1]. La sécurité alimentaire est un enjeu de santé publique comme le rappellent les récents scandales relayés dans les médias.  

Exemples de contaminations alimentaires de ces dernières années [2]:

 

A peine 10% des produits agroalimentaires mis sur le marché sont tracés, vérifiés et certifiés. On estime à environ 10 millions de dollars le coût moyen d’un rappel alimentaire (en seuls coûts directs[3]). Cependant comment tracer les différentes étapes de transformation d’un produit et en identifier les acteurs ? Comment assurer la transparence pour les consommateurs, les informer et les rassurer sur l’origine des produits qu’ils achètent ?

La technologie Blockchain au service de la traçabilité

La technologie Blockchain peut permettre de répondre à ces questions tout en apportant de la valeur sur la chaine logistique : elle garantit de façon quasi immédiate une traçabilité à moindre coût dans un environnement où les acteurs sont parfois très nombreux.

Les avantages de la technologie Blockchain
 

Mieux comprendre la Blockchain

La Blockchain est une base de données distribuée, sur laquelle sont inscrits les enregistrements de toutes les transactions et évènements numériques ayant été exécutés et partagés entre ses utilisateurs depuis sa création. Chaque enregistrement contenu dans cette base de données est vérifié par consensus de la majorité des participants au système. Une fois entrée, l'information ne peut être effacée car chaque bloc contient l’historique certain et vérifiable des transactions réalisées. Les échanges successifs effectués par les utilisateurs sont enregistrés sur cette base de données sous forme de blocs de transactions. C’est pour cette raison que l’on parle de Blockchain.

L’enjeu Blockchain : transformer l’audit et le traçage agroalimentaire

L'industrie agroalimentaire est un écosystème complexe et international, avec de nombreux acteurs : agriculteurs, producteurs, fournisseurs, consommateurs ou encore régulateurs… Chaque acteur a ses processus internes, et offre peu de transparence à ses homologues. La technologie Blockchain permet, dans ce contexte, d’offrir un système dans lequel chaque étape du cycle de production peut être cartographiée en temps réel et enregistrée de manière sécurisée et immuable. Ainsi tous les acteurs de la filière peuvent connaître le parcours des produits et l’implication de chacun de leurs partenaires, et le contrôle de la conformité du cycle de production par les régulateurs et auditeurs externes est instantané.

De nombreux projets ont été lancés, et notamment par Carrefour qui expérimente une solution Blockchain pour assurer la traçabilité de son poulet d’Auvergne.

Présentation de la solution Blockchain Carrefour[4]

 

Tout au long du cycle de vie du produit, les acteurs de la chaine d’approvisionnement renseignent dans la Blockchain les informations des produits qu’ils produisent, transforment ou distribuent (lieu de naissance, type de nourriture et d’élevage, etc.). En fin de cycle, le consommateur peut, en flashant un QR code, retrouver l’ensemble des informations de son produit.

Cette solution permet à Carrefour d’offrir plus de transparence à ses clients et d’assurer un meilleur suivi du produit dans la chaine de production, tout en valorisant la qualité du produit auprès des consommateurs.

De la même manière, Walmart a mis en place une solution de traçabilité de la viande de porc basée sur la Blockchain. Avec l’intégration de capteurs automatisant le renseignement des informations à chaque étape du processus, ils ont pu réduire le temps nécessaire pour retracer l’origine des produits (de 6h à 2,2 secondes[5]) et ainsi réagir plus rapidement en cas de risque sanitaire.

Pour la filière agro-alimentaire, l’enjeu est de pouvoir retracer l’intégralité de la chaine d’approvisionnement, de la production de céréales à l’animal qui le consomme, au morceau acheté par le client. Un rappel alimentaire coute en moyenne 10 millions de dollars en seuls coûts directs[6]. La nécessité de réduire ces coûts et de migrer vers un processus 100% digital permettant d’accélérer les procédures et de réduire les erreurs est réelle, et est désormais possible avec la Blockchain.

La mise en place d’une solution Blockchain : un véritable projet de transformation 

La blockchain offre donc des perspectives intéressantes comme l’illustrent les exemples précédents. Les questions suivantes permettent de définir les contours de sa solution :

Définir les contours de solution Blockchain :  

Cependant, au-delà de la dimension technique, la mise en place d’une solution Blockchain est un véritable projet de transformation nécessitant une certaine ouverture vis-à-vis de partenaires externes à l’entreprise. Il faut donc accepter la co-construction avec un écosystème d’acteurs, varié, nouveaux et différent !  

Il ne s’agit pas d’un projet technique de mise en place d’une base de données mais bien de la création d’un réseau d’acteurs business, basé sur une technologie distribuée et partageant des intérêts communs autour d’un processus métier. La mise en place et l’utilisation de la Blockchain est un véritable projet de transformation ; Il comporte de très nombreux avantages - en premier lieu celui de réduire les risques et couts exorbitants de l’incident sanitaire et ses conséquences désastreuses tant financières que d’image.

 

Auteurs : 

Sabine Albouy est manager au sein de l'équipe Digital & Strategy du bureau de Paris.

Anne-Sophie Meyer est manager au sein de l'équipe Technology du bureau de Paris.

 
Rechercher
Toggle location