Rechercher
Toggle location

L'Afrique va tripler de population d'ici à 2050. Alors que son évolution démographique inquiète(1) et nourrit les débats, la faiblesse de son approvisionnement en électricité se révèle comme un frein majeur à son développement économique et social. Pourtant, elle dispose d'une multitude de ressources, notamment du meilleur potentiel d'énergie solaire de tous les continents. En parvenant à tirer profit de son ensoleillement, l'Afrique pourrait ainsi passer un cap dans son développement et son indépendance énergétique.

La moitié des africains n'ont pas accès à l'électricité (2)

L'Afrique est en pleine mutation. Alors que sa démographie explose, sa demande en électricité augmente d'autant plus que les classes moyennes et aisées ont des besoins grandissants. Toutefois, l'Afrique, notamment subsaharienne, est limitée par sa faible capacité d'investissement et dispose donc de peu de centrales de production puissantes. Celles-ci sont souvent vétustes, tout comme le réseau de distribution. En effet, la faible rentabilité de l'exploitation du réseau ne permet pas de le maintenir, de le développer, et de l'étendre pour l’adapter à la démographie du continent et aux progrès technologiques. Car 80% de la population africaine est encore rurale et dispersée, et donc éloignée des grands centres de production. Le raccordement dans ces zones étant difficile voire inexistant, plus de la moitié des Africains sont toujours sans accès à l’électricité(2), ce chiffre atteignant même 90% en Afrique Subsaharienne (6).

Un formidable potentiel dont l'exploitation n'en est qu'à ses prémices

Pourtant, l'Afrique regorge d'énergies fossiles et son potentiel d'énergies renouvelables est immense, bien qu'encore peu exploité. En effet, la part d'énergies fossiles représente encore plus de 80% du mix énergétique. Le constat est toutefois bien différent d'un pays à l'autre, 94 % de l’électricité d’Afrique du Sud provient du charbon tandis qu'au Kenya, les EnR représentent 86 % du mix énergétique(2).
De tous les continents, l'Afrique est de loin celui doté du meilleur potentiel solaire(3). La filière photovoltaïque s'organise et connait un fort essor ces dernières années. Les initiatives fleurissent à l'image de l'ambitieux projet Desertec qui vise à utiliser l'ensoleillement du Sahara pour répondre en grande partie aux besoins des pays producteurs d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, ainsi qu'à près de 17% de la demande d'électricité en Europe en 2050(4). Au Maroc, la centrale Noor, une des plus grandes au monde, devrait permettre d'atteindre les 42% d'énergies renouvelables dans le mix électrique national, alors qu'elles ne représentaient que 4% en 2011(5).

Lire aussi : Electrification de l'Afrique : L'émergence des Smart Meters sur le continent Africain

Le développement des microgrids, la pierre angulaire à l'essor du solaire en zone rurale
 

Toutefois, bien que ces grands projets apportent une réponse aux besoins électriques des pôles de consommation connectés aux grands réseaux, l'équation est plus complexe pour le monde rural. En effet, étant donné leur faible volume de consommation, il est peu pertinent économiquement de relier ces régions aux grands réseaux.
Par conséquent, un modèle de production plus décentralisé, moins puissant, mais à proximité des zones rurales semble bien plus approprié. Les unités locales de productions renouvelables (dont solaires) répondent parfaitement à ces besoins, à conditions d'être connectées à des microgrids, ces mini réseaux permettant de relier les installations locales et d'approvisionner en électricité un nombre restreint de consommateurs de façon autonome. Une association avec une technologie de stockage est également essentielle pour compenser l'intermittence des énergies renouvelables.

Cette solution apparait comme providentielle et les énergéticiens y portent le plus grand intérêt. Ainsi, Schneider Electric n'hésite pas à le présenter comme "l'avenir de l'Afrique"(7). Une multitude de nouveaux chantiers se sont lancés à l'instar du projet PowerCorner d'Engie qui approvisionne le village de Ketumbeine (800 habitants) par son couple panneaux solaires et microgrids. Suite à ce succès, le groupe souhaite à présent étendre cette initiative à d'autres régions de Tanzanie, et plus largement en Afrique(8). Par ailleurs, la majorité des industriels du secteur suivent la même orientation.

Dans un moment crucial de son évolution démographique, l'Afrique commence tout juste à tirer avantage de son ensoleillement pour supporter son développement économique et social. Bien que les problématiques diffèrent d'une région à l'autre du continent, les initiatives se multiplient et attirent les investisseurs étrangers. En Afrique subsaharienne où la majorité de la population n'est pas raccordée au réseau, l'énergie solaire apporte également des éléments de réponse aux enjeux d'accès à l'électricité.

 

Toutefois, bien que la route reste longue pour atteindre l'électrification totale (le manque de financements publics locaux restant le principal frein), la forte hausse de la demande en microgrids pousse à l'optimisme et pourrait enfin laisser entrevoir le boom attendu par les industriels.

 

-------------------------------------

Auteurs : 
Lionel Braun, Consultant
Anthony Dos Reis, Manager

Sources :

(1) L'impossible équation démographique de l'Afrique
https://www.lesechos.fr/06/11/2017/lesechos.fr/030690890190_l-impossible-equation-demographique-de-l-afrique.htm

(2) Le défi énergétique de l’Afrique : les chiffres clés
https://www.greenunivers.com/2017/10/defi-energetique-de-lafrique-chiffres-cles-17-167551/

(3) Renewable energies in Africa
https://ec.europa.eu/jrc/sites/jrcsh/files/reqno_jrc67752_final%2520report%2520.pdf

(4) Desertec
https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/desertec

(5) Le Maroc poursuit l'extension de sa centrale solaire
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/developpement-durable/le-maroc-poursuit-l-extension-de-sa-centrale-solaire_111906

(6) Énergie solaire : en Afrique, les multinationales s’enflamment pour les mini-réseaux
http://www.jeuneafrique.com/239566/economie/energie-solaire-en-afrique-les-multinationales-senflamment-pour-les-mini-reseaux/

(7) Innovation Summit Schneider Electric/Efficacité énergétique : ‘’le microgrid, l’avenir de l’Afrique’’ (Darboux Jean-Marc)
https://news.abidjan.net/h/635597.html

(8) ENGIE inaugure un mini-réseau solaire en Tanzanie
https://www.engie.com/breves/power-corner-tanzanie/