Toggle master download
Rechercher
Toggle location

 

Paris, 28 novembre 2018 – La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) annoncée cette semaine par le gouvernement dévoile la feuille énergétique de la France sur les années à venir. BearingPoint, cabinet de conseil en management, publie les résultats d’une étude menée avec Ipsos sur l’opinion des Français à propos du mix énergétique de demain, faisant écho aux annonces du gouvernement.

Au-delà de la nécessité d’un mix énergétique équilibré, le sondage révèle l’attente des Français vis-à-vis du Ministre de la transition écologique et solidaire. Ils veulent des actions concrètes pour limiter la pollution et préserver l’environnement, sans pour autant mettre à mal leur porte-monnaie. Décryptage.

Une infime minorité des Français soutiennent le mix énergétique actuel

Ils ne sont que 3% à défendre la répartition énergétique d’aujourd’hui, dominée majoritairement par les énergies fossiles. Plus cette répartition est équilibrée, plus elle remporte leur adhésion. Sans surprise, les énergies renouvelables sont les plus représentées dans le mix énergétique préféré des Français. Ces derniers placent l’éolien, le solaire, mais aussi le gaz vert, sur le podium de leurs énergies favorites. Contrairement aux idées reçues, leur attrait pour les énergies renouvelables leur permet aujourd’hui d’envisager à proximité de leur domicile la présence d’éoliennes ou de méthaniseurs. Les énergies renouvelables bénéficient donc d’une image plus que positive auprès des Français.

« Les Français perçoivent de plus en plus l’urgence climatique et sont prêts à faire évoluer leurs habitudes. L’important aujourd’hui est de construire l’écosystème qui permettra d’accélérer la transformation. »
 

Emmanuel AUTIER, Responsable du secteur Utilities de BearingPoint

Le gaz naturel, première énergie non-renouvelable préférée des Français

Les Français défendent les énergies renouvelables, mais aussi le gaz naturel leur énergie non-renouvelable favorite, qu’ils retiennent dans tous les scenarii de répartitions énergétiques. 44% d’entre eux veulent maintenir la part du gaz dans le mix, gaz qu’ils veulent voir verdir. Ainsi, dans le mix énergétique privilégié par les français, le gaz vert supplante le gaz naturel, et le solaire et l'éolien comptent pour plus de la moitié de la répartition.

 

L’environnement, priorité des Français pour l’action du Ministre de la Transition écologique et solidaire

À l’heure où la hausse des prix du carburant est au cœur du débat public, l’étude montre que la préservation de l’environnement et la limitation de la pollution sont les plus fortes attentes des Français vis-à-vis de François de Rugy. La garantie d’un meilleur prix pour les consommateurs n’est pas une priorité pour eux… Elle arrive seulement en deuxième position, au même niveau que l’indépendance énergétique de la France. Un avis cohérent avec l’orientation qu’ils souhaitent donner à leur avenir énergétique.

* Méthodologie : étude réalisée par Ipsos par internet sur système CAWI du 12 au 17 octobre 2018. L’échantillon composé de 1076 individus est représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans selon les critères suivants : sexe, âge, profession, région UDA et catégorie d’agglomération. 

Auteurs : 

Cécile Berlier, Consultante
Hervé Bourguignat, Directeur

Retrouvez l'étude menée avec Ipsos sur l’opinion des Français à propos du mix énergétique de demain :