Rechercher
Toggle location

Suite à l’article précédent présentant les avantages de l’imprimante 3D, nous consacrons ce dernier numéro aux promesses de la miniaturisation de l’électronique.

Face aux exigences grandissantes de réduction de taille de composants liées aux applications de l’électronique, la miniaturisation gagne les moyens de production.

Des micro-usines, systèmes complets, regroupent cellules d’usinage, manipulateurs, postes d’assemblage et de conditionnement dans un espace de la taille d’une valise.

Sur le plan technique, les faibles masses en mouvement et distances à parcourir permettent des gains de dynamique et de précision. Sur le plan économique, déplacer un objet avec des micromanipulateurs consomme beaucoup moins d’énergie qu’avec des robots de taille normale. Plus légères, les machines sont plus rapides et productives.

Le concept industriel émerge à peine, pourtant certains résultats sont déjà très encourageants. Un laboratoire japonais a présenté un prototype baptisé « micro-usine » regroupant un tour, une fraiseuse, une presse et un petit manipulateur dans une valise de 60 centimètres de côté. Aux Etats-Unis, le laboratoire Eigerlab (Illinois) développe son troisième prototype de microtour. Le Centre suisse d’électronique et des microtechniques (CSEM), enfin, met au point la « Micro Factory », un ensemble de modules qui combinent salles blanches et stations d’assemblage de composants électroniques.

Pour rappel, une des innovations ci-dessus vous a été présentée à chaque numéro. Le tableau en question décrit 4 enjeux liés à un secteur particulier et les solutions digitales associées. Les innovations sont classées par maturité de la technologie. Tous ces leviers digitaux très spécifiques à l’activité apportent des opportunités d’efficacité opérationnelle et/ou déverrouillent de nouvelles sources de revenus.

Industrie

Enjeux

Solution Digitale

Gains

Maturité

Aéronautique Temps de conception, ingénierie collaborative Maquettes numériques, plateaux virtuels Réduction du "time to market" Grande
Grande Distribution Simplicité des inventaires et approvisionnements RFID (identification radio) Rapidité, visibilité et fiabilité de la supply chain Moyenne
Pharmaceutique Innovation de produit Impression 3D Création de matériaux : prothèses, implants et médicaments Faible
Electronique Miniaturisation de composants Micro-usines Précision, diminution de dépenses d'énergie Très faible

Nous pouvons observer que dans tous les secteurs, les solutions digitales offrent de belles promesses d’amélioration de l’efficacité des opérations. Pourtant, la révolution numérique n’en est qu’à ses balbutiements dans l’industrie. Les leaders de la fabrication numérique, y compris certains petits acteurs, obtiennent déjà un avantage concurrentiel significatif en exploitant les données des concepteurs, gestionnaires et fournisseurs, en accélérant le rythme de l’innovation, en abaissant les coûts de production et de maintenance.

Pour tirer profit au maximum de la révolution digitale, voici des questions que chaque acteur industriel devrait se poser :

  • Où dois-je faire mes investissements dans les solutions et les partenariats ?
  • De quelles nouvelles capacités, compétences et mentalités aurons-nous besoin dans notre organisation ?
  • Comment allons-nous identifier, recruter et retenir ces nouveaux talents ?

Auteur :
Christophe Dubois Destrizais