Rechercher
Toggle location

Usine IO, accélérateur de développement produit grâce à sa démarche de prototypage hi-tech, organisait ce jeudi 25 octobre la session de conclusion du 2è batch de son programme Focus, qui met en relation start-ups et grands groupes autour d’une thématique sectorielle. Ce 2ème batch était consacré à l’Industrie 4.0, nous y étions, et voici ce qui nous a marqués.

Batch Industrie 4.0 by Usine IO

C’est au sein de Station F, le plus grand campus de startups au monde, et de son cadre propice à l’innovation et l’expérimentation que se tenait le demo day Industrie 4.0. Le principe est simple et efficace : sélectionner une dizaine de startups répondant aux attentes de grands groupes sur une thématique donnée, et accélérer leur développement produit pendant 4 mois intenses, en s’appuyant sur l’expertise hardware d’Usine IO et l’expertise marché / métier des grands groupes.

  • Côté grands groupes, on retrouvait la société canadienne Future Electronics, L’Oréal, Hermes, Storengy (filiale d’Engie), ou encore Sculpteo, spécialiste de l’impression 3D.
  • Côté Startups, on citera Heptasense et son analyse automatique de flux vidéo avec reconnaissance de formes permettant par exemple d’améliorer l’efficacité opérationnelle par l’identification des opérations mal exécutées, mais aussi Conscious Labs et son interface cerveau machine à travers son casque connecté avec neuro-capteurs – particulièrement adapté pour faciliter les opérations de techniciens. Sans être exhaustif, il y avait également TeepTrak et ses systèmes IoT de suivi de performance machine, mais également OneWatt et son capteur sonore permettant d’identifier par exemple les dysfonctionnements d’un moteur via l’analyse temps-réel de son spectre audio.

Quels points communs entre ces startups et leurs produits ? Des solutions simples à mettre en place, peu coûteuses, et combinant un hardware discret et un software simple d’usage. Ces acteurs spécialisés viennent ainsi s’immiscer dans le monde fermé de l’industrie, et apportent des touches d’innovation permettant de dessiner les contours de l’usine du futur.

Industrie 4.0 et dynamiques des acteurs

Certes, cela fait déjà 7 ans que le concept d’industrie 4.0 est sorti de la Foire de Hanovre en Allemagne, et pourtant l’écosystème qui permettra la fulgurance des « smart factories » ne cesse d’évoluer :

  • D'un côté certaines entreprises industrielles capitalisent sur leur connaissance métier, et leur proximité historique avec les chaînes de production pour développer des solutions, et proposent de plus en plus l'hebergement des données en offrant la possibilité d'effectuer des analyses comparées entre entreprises hébergées.
  • De l’autre côté, les acteurs digital natives type GAFAM investissent de plus en plus fortement sur le sujet, en témoigne leur présence grandissante aux éditions successives de la foire de Hanovre. Les GAFAM s’appuient sur leurs points forts : software user friendly avec data analytics, data viz et espace de stockage dans le cloud. Sur base de cette couche horizontale d’analyse et exploitation des données, ils réussissent à développer des solutions de plus en plus adaptées aux besoins métier.
  • Enfin n’oublions pas les fournisseurs d’objets connectés et de hardware intelligent, qui, à l’image des start-ups de ce batch, élargissent toujours plus le champ des possibles dans le secteur industriel.

Pourquoi développer des partenariats ?

Face à ces dynamiques instables, nous sommes convaincus que la « compétitivité relationnelle » -chère à Mr Jean Daniel Weisz- représente une opportunité de création de valeur incroyable pour tous les acteurs du marché.

Se constituer un écosystème de partenaires, voire de « coopétiteurs », devient incontournable pour disposer de l’agilité nécessaire dans cet environnement mouvant.

C’est dans ce but que BearingPoint organise prochainement l’évènement IOT Business Hub visant à primer les projets IoT les plus réussis, et à favoriser les échanges et les rencontres entre acteurs du monde IoT.

Si cela vous intéresse, rendez-vous sur le site de l’évènement.

Pour plus de contenu sur l’industrie 4.0, n’hésitez pas à consulter notre article : Industrie 4.0, évolution ou révolution ?

Auteurs
Marie Ologoudou, Consultante Industry
Ouassim Driouchi, Senior Manager Télécoms & IoT