Rechercher
Toggle location
Toggle master download

Téléchargements

Article rédigé par Damien Hallé & Paul Monnier, suite aux interviews d'Alain Merle (Directeur du programme de transformation des centres informatiques à la DINSIC) et de Mourad Madani (Responsable de la prospective au Ministère de l'Intérieur).

L’adoption du cloud fait partie intégrante de la transformation numérique des entreprises. Qu’en est-il au niveau de l'Etat ? Quelle est sa stratégie face à ces nouveaux enjeux ? Des premiers éléments de réponse avec la DINSIC et le Ministère de l'Intérieur.

Dès 2012, l’Etat s’est tourné vers les solutions d’informatique en nuage, avec une approche hybride :

  • D’un côté plusieurs Ministères ont lancé des grands projets afin de créer leurs propres plateformes cloud privées, basées sur le standard libre OpenStack
  • De l’autre un marché public a été passé avec Orange Business Services pour un service de cloud externe

Ce modèle hybride visait notamment à adresser différents besoins selon le niveau de sensibilité des données, les plus sensibles devant rester hébergées en interne.

Si l’usage de ces plateformes, notamment pour le cloud externe, est aujourd’hui inférieur aux ambitions initiales, plusieurs cas d’usage ont été identifiés. Forte de ces premières expériences la DINSIC, associée aux Ministères porteurs des services, a donné une nouvelle impulsion en 2017 avec deux grands objectifs :

  • Renforcer l’interopérabilité entre les plateformes cloud privé et externe
  • Enrichir le catalogue de services avec des solutions PaaS (en plus des services IaaS actuels)

De nombreux défis, techniques comme opérationnels, restent à relever, mais cet effort s’inscrit dans la feuille de route numérique du gouvernement, avec pour objectif de ramener la France au premier plan du numérique en Europe !

Retrouvez l'intégralité de l'article en téléchargement en bas de cette page ! 

Vous pourriez aussi être intéressé par