Le saviez-vous ? Le bouillon KUB, ennemi public n° 1

A sa création, le bouillon KUB de Maggi, alors fournisseur officiel de l'armée française, connaît un succès exceptionnel. Pourtant, durant la Grande Guerre, le nom KUB sonne trop allemand pour être honnête, et des rumeurs commencent à circuler…  

SPOTLIGHT

La France signe un accord « inédit » de Défense avec l’Ethiopie

Florence Parly, ministre des Armées, s’est rendue cette semaine en Éthiopie aux côtés du président de la République. Cette visite marque un tournant historique dans les relations des deux pays et a été l’occasion pour la ministre de signer avec son homologue éthiopien, Aisha Mohammed, un accord intergouvernemental consacrant un appui de la France à la préparation aux opérations de maintien de la paix. Une lettre d’intention a également été signée pour la mise en place d’une composante navale éthiopienne.

Si le pays n'a plus de marine depuis 1991 (date de l’indépendance de  l'Erythrée),   l’Ethiopie   « nouvelle » du Premier ministre Abiy Ahmed entend en rebâtir une. L’implantation de cette marine éthiopienne reste encore à définir.

EDITO

La Cour des comptes publie un rapport sur l’externalisation du soutien aux forces en opérations extérieures

Après une première analyse en 2011, un nouveau rapport de la Cour des comptes, étudié le mardi 12 mars par la commission des finances de l'Assemblée nationale, examine le recours à l’externalisation du soutien des forces armées en opérations extérieures.

236 millions d'euros en 2017 et 862 M€ pour la période 2014-2017 y ont été consacrés, principalement pour les transports intercontinentaux (46% au total, soit 29 % pour le soutien géré par l'Economat des armées et 16 % pour la mobilité à l'intérieur du théâtre d’opérations).

L’opération Barkhane au Sahel consomme près de la moitié de ces dépenses, en grande majorité liées au transport, notamment aérien.

La Cour des comptes dégage trois défis principaux en matière d’externalisation du soutien aux forces en OPEX :

La qualité juridique des contrats d’affrètement aérien reste insatisfaisante, notamment en raison d’une rotation trop rapide des acheteurs dans le théâtre.

Si la doctrine de l’État-major des armées en matière d’externalisation a progressé avec l’adoption de dispositions spécifiques aux OPEX, elle n’est pas mise en œuvre lorsque la mise en concurrence des prestataires est impossible.

Enfin, le ministère des Armées doit apporter une solution à la réduction de l’offre commerciale d’avions de transport de matériels militaires, principal risque qui menace le bon déroulement des OPEX.

CLIENT NEWS

Le ministère des Armées réceptionne à Toulon son troisième BSAM

La DGA vient de réceptionner à la base navale de Toulon la Seine, 3e bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) d’un programme de quatre navires destinés à la Marine nationale. Après l’admission au service actif de la Loire en juillet 2018 et du Rhône en janvier dernier, la Seine devrait être admise au service actif au cours de l’année 2019, après un déploiement de longue durée.

Ce nouveau bâtiment vient renforcer et moderniser les capacités de la Marine nationale. Navire extrêmement polyvalent, le BSAM est conçu pour mener trois types de missions : le soutien des forces, la sauvegarde maritime et des tâches de servitudes au profit des forces.

La livraison du 4e BSAM, la Garonne, est prévue cette année sur la base navale de Brest.

JUSTICE

Colloque « femmes, droit et justice »

Le ministère de la Justice, l’Ecole nationale de la magistrature et la Cour de cassation ont organisé un colloque « femmes, droit et justice » qui s’est tenu le 11 mars à la Grand’ chambre de la Cour de cassation, sous la conduite d’Isabelle Rome, haute fonctionnaire à l’égalité femmes-hommes du ministère de la Justice.

Cet évènement a notamment permis une mise en perspective historique du rôle des femmes dans la magistrature, l’avocature et sur le banc des accusés, mais aussi de s’interroger sur certaines perceptions de genre qui perdurent, à l’heure où les femmes sont largement majoritaires parmi les magistrats (66%) et dans l’avocature (57%), mais demeurent sous-représentées dans certains milieux, perçus comme masculins, comme celui des avocats pénalistes.

INTERIEUR

Le 12ème homme

Le match RC Strasbourg Alsace - Olympique Lyonnais a été le cadre d'une expérimentation innovante en matière de lutte contre la violence de supporters.

Cette expérimentation a lieu dans le cadre d'un groupe de travail entre les différentes instances du football français et les experts du supportérisme. Des expérimentations auront lieu jusqu'à la moitié de la saison prochaine. Afin de lutter contre les violences supporters-police, il existait déjà des référents supporters, auxquels s'ajouteront désormais des policiers référents. Son rôle est d'accompagner les supporters visiteurs en créant du dialogue. Le policier sert de point de contact unique et privilégié des supporters.
L'expérimentation est une réussite, notamment en permettant d'informer les visiteurs des mesures de sécurité en place et de faire le lien avec le chef du dispositif d'ordre public de la DDSP 67. Strasbourg renouvellera l'expérience et le dispositif sera étendu à d'autres villes.

L’IMAGE DE LA SEMAINE

Signature de l’accord Franco-Ethipien en matière de défense.

AGENDA

L’armée de Terre au Salon du Livre de Paris (15-18 mars 2019)

Du 15 au 18 mars prochain, l’armée de Terre participe à la 39e édition du salon « Livre Paris 2019 ». Des centaines d’ouvrages seront présentées au stand du ministère des Armées. Parmi les ouvrages à l’honneur figure Engagés pour la France, 40 ans d’OPEX, 100 témoignages inédits du colonel Gilles HABEREY et du lieutenant-colonel Rémi SCARPA. Un atelier d’écriture sur le thème « la guerre vue par un animal » sera également proposé aux visiteurs.

 
Rechercher
Toggle location