SPOTLIGHT

Le chef du MI6 s’exprime sur l’espionnage « 4ème génération »

EDITO – Retour sur le Forum Innovation Défense

La 1ère édition du Forum Innovation Défense s’est tenue du 22 au 24 novembre dernier. De nombreuses et riches conférences et tables rondes étaient proposées, ainsi qu’une partie salon, permettant aux acteurs de l’innovation dans la défense de présenter leurs projets en cours et à venir.

 

Le Forum Innovation Défense avait pour objectif de présenter et promouvoir les stratégies d’innovation mises en œuvre par le MINARM. Outre les nombreuses conférences thématiques, avec des intervenants de haut niveau, était proposée une partie salon, permettant à tous d’échanger avec les porteurs de projets innovants dans le secteur de la défense. Ainsi, 160 projets étaient représentés durant toute la durée du Forum. 

 

Temps fort de ce Forum, après la création de l’Agence Innovation Défense, le 1er septembre dernier, a été inauguré le 23 novembre, l’Innovation Défense Lab, incubateur d’innovations lancé avec la société Starburst Accelerator. Si l’Agence Innovation Défense a comme objectifs de coordonner les projets innovants à l’échelle nationale et de fédérer l’ensemble des acteurs, ce Lab est avant tout chargé d’identifier les innovations issues du civil intéressantes pour des usages militaires et d’accélérer leur intégration dans les équipements ou systèmes militaires existants ou les programmes futurs.

 

De nombreux défis restent à relever pour le MINARM dans cette course à l’innovation, parmi lesquels on peut citer :

  • Le défi RH avec le recrutement de profils d’intérêt (acheteurs, ingénieurs..) possédant une appétence pour l’IA et la digitalisation en particulier.
  • Le défi de l’expérimentation avec la réalisation d’expérimentations d’ampleur (ex : robotisation pour l’Armée de Terre).
  • Le défi de l’intrapreneuriat, avec une réflexion à entamer concernant les brevets et la valorisation des innovations internes.

 

Enfin, il est à noter que le fonds de l’UE destiné à accompagner les PME du secteur de la Défense n'est pas pleinement utilisé, certaines sources évoquant des gisements inexploités allant jusqu’à  2,5 milliards d’euros. Une sous-utilisation qui pourrait s’expliquer par deux raisons, la méconnaissance de ce mécanisme et/ou la trop grande complexité du recours à celui-ci sans accompagnement.

Fait exceptionnel : le chef du MI6, service de renseignement britannique, s’est exprimé le 3 décembre à l’université Saint Andrews, son Alma mater. Il s’agit seulement de son second discours public depuis sa prise de fonction il y a 4 ans.

S’il a souligné que l’intelligence humaine serait toujours – voire plus encore – centrale pour mener à bien les missions du MI6, il s’est également attaché à décrire les caractéristiques qui font l’espionnage « 4ème génération » : des menaces hybrides, un travail en étroite coopération avec les agences alliées, américaines et européennes (ce que le Brexit ne changera en rien, a-t-il précisé), et une essentielle maîtrise des nouvelles technologies pour faire en sorte que celles-ci soient à leur avantage – et non à celui de ceux qui menacent le Royaume-Uni. Tout en reconnaissant que le travail des services de renseignements est par définition placé sous le sceau du secret, il a rappelé que toutes leurs missions sont contrôlées et approuvées par le gouvernement, et systématiquement menées en accord avec les « valeurs et les lois du Royaume-Uni ».

CLIENT NEWS

Des effectifs affaiblis au Service de Santé des Armées

Le SSA serait-il en voie de désertification ? Certes, la France n’a pas suivi l’exemple d’autres pays occidentaux, qui ont choisi de réduire leur services de santé militaires en externalisant le soutien médical de leurs armées. Cependant, ce sont 1 600 médecins, infirmiers et techniciens qui ont quitté le SSA depuis 2014, principalement en raison de la surprojection des personnels en Opex et de la concurrence de la Santé publique qui propose des postes mieux payés et moins exposés. La tendance est donc inquiétante pour le SSA, mais la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense se veut optimiste : la prochaine loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit des moyens pour améliorer l’attractivité du recrutement et la fidélisation des personnels, avec comme objectif la stabilisation des effectifs d’ici à 2023.

JUSTICE

Organisation de la deuxième Vendôme Tech

Le ministère de la Justice organisait jeudi 29 novembre la deuxième édition de la Vendôme Tech, au forum des images, à Paris. À cette occasion, le ministère a réaffirmé son objectif de numériser 100% des démarches administratives d’ici 2022 et, plus largement, de renforcer les systèmes d’information du ministère, ce qui se traduira par un accroissement des budgets, pour atteindre 530 millions d’euros d’investissement sur les cinq années à venir.

Certains projets emblématiques du ministère ont été plus particulièrement mis en lumière, notamment le numérique en détention (NED), qui vise à simplifier, grâce au numérique, la gestion de nombreux processus en prison (réservation de parloirs, cantines etc.).

INTERIEUR

Le mal de crâne des forces de l’ordre sur le front

La crise des "Gilets jaunes" affecte les forces de sécurité. Ce week-end de nombreux événements consommateurs d'effectifs sont annulés pour permettre de concentrer les forces de l'ordre sur les fronts des manifestations de samedi. La semaine dernière 37.000 gendarmes ont été mobilisés et ont dû faire face à de graves incidents. Le syndicat de police Alliance juge la situation insurrectionnelle et demande le renfort de l'armée. Si un autre syndicat de Police Unité-SGP-Police a manifesté de la sympathie pour le mouvement, ce n'est pas le cas chez les gendarmes qui face à la fatigue élevée demandent seulement plus de considération. Toutefois, des sujets de grogne sont présents avec une année 2018 compliquée sur le plan budgétaire avec augmentation des effectifs sans prise en compte du coût en équipement des recrues, des reports d'investissements, des indemnités suspendues pour les réservistes. Policiers et gendarmes attendent également un geste de l'exécutif.

JUSTICE

Création d’une peine de détention à domicile avec bracelet électronique

L’Assemblée nationale a voté lundi 3 décembre une nouvelle « peine de détention à domicile avec bracelet électronique ». En effet, le placement sous surveillance électronique n’est aujourd’hui qu’une modalité d’aménagement d’une peine d’emprisonnement ou de contrôle judiciaire avant procès. Si ce texte est promulgué, les juges pourront directement prononcer ce type de peine pour des périodes allant de 15 jours à 6 mois, ce qui pourrait permettre de désengorger les prisons et donnerait aux condamnés la possibilité de maintenir une activité professionnelle ou de mener un projet d’insertion. Ce nouveau dispositif s’inscrit dans le cadre d’une réforme plus large de l’échelle des peines, qui avait été annoncée à lors de la présentation du plan pénitentiaire par Nicole Belloubet, le 12 septembre 2018, en Conseil des ministres.

L’image de la semaine

AGENDA

Sainte-Barbe 2018 : Centenaire de la Grande Guerre au Musée de l'Armée

Après 18 mois passés en cale pour des travaux de modernisation, le porte-avion Charles-de-Gaulle est de retour en mer pour deux semaines d’entraînements intensifs avant son départ en opérations début 2019. La Voix du Nord en livre un superbe reportage photo et vidéo, dont des catapultages des Rafale du groupe aérien embarqué depuis le pont d’envol, ainsi que des portraits de Marins embarqués.

A l'occasion de la fête de la Sainte-Barbe, patronne des artilleurs, le Musée de l'Armée organise chaque année un week-end festif mêlant performances, reconstitutions et présentation de matériels militaires. La cour d'honneur des Invalides accueillera les 8 et 9 décembre de 14h30 à 16h un spectacle familial retraçant l'évolution de l'artillerie du Premier Empire à nos jours.  De nombreuses animations viendront commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale. La Victoire de 1945 et les troupes françaises actuellement engagées dans les opérations extérieures seront également à l'honneur.

Rechercher
Toggle location