Rechercher
Toggle location

“La vraie difficulté de Patrick Drahi, c’est de trouver l’équilibre pour pouvoir rembourser sans faire fuir les clients. Sinon il va gagner sur deux ans, mais y perdre sur cinq ans. Sa chance, c’est qu’aujourd’hui en France, avec la guerre des prix depuis l’arrivée de Free, les opérateurs n’investissent pas autant qu’il y a des années. Mais on a pu observer par exemple au Kenya ou au Mexique qu’à force de se baisser les prix, les opérateurs n’avaient plus les moyens d’investir dans la 4G. Avec un danger pour l’emploi et pour la qualité des réseaux. Sur le mobile, secteur très innovant, on ne peut pas se permettre de ne pas investir.”

Jean-Michel Huet, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par