Rechercher
Toggle location

Pour Sylvain Chevallier, spécialiste des télécoms chez BearingPoint, “la situation est conjoncturelle et pas structurelle”. Pourquoi ? “Parce qu’on ne peut pas durablement casser les prix sur les deux marchés, fixe et mobile.”

[…]

Sylvain Chevallier le confirme : “on va vers un marché où les opérateurs cherchent d’abord à s’installer au sein du foyer. Et, à partir de là, offrir le plus de services et de connexions possibles, via les smartphones, les tablettes ou les objets connecté. Sous ce prisme, on est dans une logique ‘d’accessoirisation‘ du mobile.”

Sylvain Chevallier, Partner