"Deutsche Telekom a été surpris du prix que Vodafone a voulu mettre sur les fréquences, il spensaient tuer les enchères assez vite, mais personne n'a voulu lâcher", résume Tariq Ashraf, consultant télécoms pour BearingPoint.

Rechercher
Toggle location