Rechercher
Toggle location

« Cela pourrait lui permettre, demain, de négocier l’achat d’autres actifs aux Etats-Unis, moins difficilement qu’avant d’être référencé par les analystes financiers et les gestionnaires de fonds américains », décrypte Tariq Ashraf, consultant chez BearingPoint.

« Dans ce cas, Bright House Networks, le sixième câblo-opérateur américain que John Malone vient de racheter, serait le plus facilement cessible, souligne Tariq Ashraf. Altice sera un candidat, mais les acteurs régionaux seront aussi sur les rangs et feront leur lobbying pendant qu’il finalise le rachat du câblo-opérateur Suddenlink ».

Tariq Ashraf, Senior Manager

Vous pourriez aussi être intéressé par