"Les Chinois vont se servir de cette technologie pour apparaître non plus comme le champion du low-cost mais comme le pays le plus en pointe dans l’innovation, analyse Sylvain Chevallier, en charge des télécoms dans le cabinet de conseil Bearing Point. Et comme Huawei est le seul acteur présent sur toute la chaîne de la 5G, des terminaux au cœur de réseau, ils ont quelques arguments à faire valoir. Pour qui veut la déployer rapidement, il sera difficile de se passer d’eux."

[...]

"L’arrivée de la 5G pose clairement pour les Etats la question des enjeux de souveraineté nationale et numérique, et donc d’un possible protectionnisme, conclut Sylvain Chevallier. Mais un bannissement de Huawei se paiera également d’un coût économique. Il va falloir trancher."

Rechercher
Toggle location