Huawei doit faire sans les applications Google 

Suite au décret présidentiel américain qui exclut Huawei des technologies et du marché américain, Huawei doit faire sans les applications Google pour ses nouveaux smartphones. Ainsi les Mate 30 (799€) et Mate 30 Pro (1 199€), nouveaux smartphones Huawei pour la 5G sont dénués des traditionnelles applications google : google play store, gmail, chrome, youtube, google maps… Ces nouveaux téléphones sont basés sur l’Android open source project et complétés par le système propre de Huawei qui comprend déjà 45 000 applications. Huawei cherche à étoffer son catalogue et a déjà dépensé 1,5 milliards pour inciter les développeurs à concevoir des applications pour son propre magasin.

Cette absence d’applications Google ne posera aucun problème en Chine où elles sont censurées et où les habitants utilisent une ribambelle d’applications recoupant les usages des applications google que l’on connait. Ces téléphones seraient donc principalement pour le marché chinois, les européens et américains étant pour l’instant attachées aux applications qu’ils connaissent.

 

Bouygues Telecom et Free contestent les modalités d’attributions des fréquences 5G 

Le 15 juillet dernier l’ARCEP avait partagé une consultation publique sur les modalités d’attributions des fréquences 5G dans la bande 3,4 – 3,8 GHz et le retour des opérateurs est partagé. Si Orange a apporté son soutien, Bouygues Telecom et Free fustigent les règles proposées. En cause, la taille de la bande de fréquence proposée pour le premier tour d’acquisition, de 40 MHz. Pour rappel, au premier tour chaque opérateur aura la possibilité d’obtenir un bloc de fréquence de 40 MHz à un prix fixe. Le reste des fréquences, 310 MHz en tout, sera mis aux enchères par bloc de 10 MHz et un opérateur n’aura pas le droit d’acquérir plus de 100 MHz.

La crainte de Bouygues Telecom et de Free est de devoir se contenter chacun de 50 MHz contre 100 MHz pour Orange et SFR qui disposent d’une plus grande capacité de trésorerie. Dans ce scénario, Orange et SFR seraient alors à même de proposer des débits beaucoup plus performants que leurs concurrents. Bouygues Telecom et Free réclament un premier tour proposant 60 MHz par opérateur ainsi qu’un abaissement du plafond maximum de bloc de fréquences à 90 MHz par opérateur. L’ARCEP doit faire ses propositions définitives prochainement, la suite nous dira si les craintes de Bouygues Telecom et Free ont été prises en compte. 

 

Altice se lance dans le mobile aux Etats Unis avec une offre hyper agressive

On savait que le groupe de Patrick Drahi aimait les défis et ce lancement en est un. Altice a annoncé début septembre s’attaquer au marché mobile américain en sortant une offre plus de deux fois moins chère que le marché : « Altice Mobile » propose la data, la voix et les sms « en illimité » pour 30 dollars/mois et 20 dollars/mois à vie pour ses abonnés fixes via ses câblo-opérateurs Suddenlink et Optimum alors que les offres concurrentes américaines hors promotion coûtent environ 70 dollars.

Malgré ces prix imbattables, la réussite n’est pas garantie pour Altice étant donné son déficit de notoriété. Ainsi, la cible de cette offre devrait être en priorité sa base d’abonnés au câble soit 5 millions d’abonnés fixes aujourd’hui. En combinant abonnement fixe et mobile, cette offre permet à Altice de se positionner comme un acteur convergent sur le marché américain et de s’aligner sur la stratégie globale du groupe.

Pour ce lancement, Altice s’est associé à deux acteurs bien implémentés sur le marché du mobile américain – AT&T et Sprint – afin de compenser son absence d’infrastructures et réseau mobile propre.

 

BFM TV et les autres chaines gratuites du groupe Altice de nouveau diffusées sur les box Orange et Free

Le feuilleton de la diffusion des chaines gratuites d’Altice semble se conclure par un happy end.

Fin août et début septembre, Free et Orange avaient arrêté de diffuser BFM TV et autres chaines gratuites d’Altice faute d’accord de distribution avec le groupe de Patrick Drahi. Sur le canal habituellement destiné à la diffusion de BFM TV sur la box Orange était cette fois simplement diffusé le message suivant : « Le groupe Altice a décidé de modifier profondément les conditions de distribution de ses chaînes de la TNT gratuites. […] Dans ce contexte, nous sommes contraints d'interrompre momentanément l'accès à cette chaîne sur la TV d'Orange. » En clair, Altice demandait rémunération pour la diffusion de ses chaines ce que Stéphane Richard pour Orange et Xavier Niel pour Free refusaient.

Aujourd’hui, BFM TV, RMC Découverte et RMC Story sont de nouveau disponibles sur les box Orange et Free grâce à un accord trouvé entre Altice et les 2 opérateurs. Le signal linéaire est rétabli mais pas les services à valeur ajoutée associés à ces chaines comme le replay. L’aspect financier de l’accord n’a en revanche pas été rendu public.

Cet accord permet à plus de 18 millions d’abonnés haut débit fixe (12m pour Orange et 6m pour Free) de pouvoir de nouveau regarder les chaines concernées via Internet.

 

Chiffre du mois : 

3min et 21 secondes

C’est selon Google le temps qu’a mis son processeur quantique pour mener un calcul complexe. Pour ce même calcul, un ordinateur ultra puissant actuel aurait mis 10 000 ans.

La citation du mois

« Nous allons épuiser et détruire une voiture tous les quatre ans », John Rich, COO de Ford Autonomous Vehicles à propos de la durée de vie des voitures autonomes (12 ans pour les voitures actuelles). 

L’évènement du mois

Après le succès de la première édition qui a rassemblé plus de 40 entreprises et organisations publiques, BearingPoint lance la 2ème édition des Trophées de l’IoT via l’IoT Business Hub, son think tank dédié à la transformation IoT. Retrouvez toutes les informations sur notre site.


Vous souhaitez être accompagnés sur un projet de transformation Télécoms ? Vous pouvez contacter notre Partner Télécommunications Sylvain Chevallier.

Rechercher
Toggle location