Rechercher
Toggle location

La conférence autour du thème « Quel environnement de travail pour demain ? » organisée par la commission immobilière EBG - BearingPoint, s’est tenue le 23 octobre dernier à Paris au siège de Nexity.
Animée par Ludovic Legendre, Directeur Associé Real Estate chez BearingPoint, la conférence a réuni 3 directeurs immobiliers venus partager leur retour d’expérience de projets de transformation et d’aménagement d’envergure récemment réalisés :

  • Florence Peronnau – Sanofi
  • Sophie-Jeanne Hales-Le-Menestrel – Google
  • Didier Caramello – SNCF Gares & Connexions

Les enjeux de l’environnement de travail de demain

A l’aune d’une réflexion autour des environnements de travail de demain, les conférenciers ont insisté sur la nécessité de concevoir l’immobilier comme un levier, voire comme un moteur, de la transformation.
Cette ambition implique de définir, dès le lancement, un certain nombre d’enjeux partagés et validés par le Top Management de l’entreprise.
Bien qu’à l’origine de projets d’aménagement différents, Mme Peronnau, Mme Hales-Le-Menestrel et M. Caramello partageaient 3 enjeux fondamentaux de l’environnement de travail de demain :

  1. Favoriser les échanges et la collaboration entre les occupants, en réponse aux évolutions sociétales, au développement du mode projet et aux attentes des nouvelles générations qui arrivent sur le marché du travail
  2. Permettre l’ouverture de l’entreprise vers l’extérieur, afin la rencontre avec les clients, les prospects et les partenaires et stimuler ainsi le partage d’expérience, la créativité et l’innovation
  3. Incarner, à travers les aménagements déployés, l’image et les valeurs de l’entreprise pour faire de sites un outil de communication à part entière

© AREP / Photographe : M. Lee Vigneau
Architectes : JM. Duthilleul, E. Tricaud, B. Ferré, S. Caillaud

Les facteurs clés de succès d’un projet de transformation des environnements de travail

Ces enjeux caractérisant une transformation en profondeur des modes de travail, un certain nombre de facteurs clés sont à maîtriser pour assurer la réussite de ce type de projets :

  1. Faire adhérer, dès le lancement, les Top Managers au projet afin qu’ils soient en mesure de le porter sur la durée. Chez Gare & Connexions, la Direction Générale a immédiatement présenté le projet Panhard 2.0 comme un projet d’entreprise avec une dimension stratégique et organisationnelle et pas seulement une simple dimension immobilière. Chez Sanofi, la réalisation du Campus Val de Bièvre et a fortiori du siège monde de La Boétie a nécessité, en amont, une réflexion partagée avec le Top Management sur les convictions quant aux bénéfices du projet, condition sine qua non d’une opération longue et évolutive.
  2. Assurer une communication projet de proximité auprès des futurs occupants. Florence Peronnau insiste sur le besoin de sincérité dans la communication aux collaborateurs pour accompagner efficacement le changement et sécuriser les emménagements et les premières semaines de vie dans les nouveaux environnements de travail. Sophie-Jeanne Hales-Le-Menestrel met, de son côté, en avant la communication très opérationnelle et humaine qui a été faite en interne Google pendant le projet de la rue de Londres.
  3. Définir un plan de conduite du changement structuré et adapté à chaque catégorie d’occupants. Didier Caramello affirme l’importance, pour la réussite du projet Panhard, de l’accompagnement diversifié et spécifique qui a été mené tant auprès des directeurs, que des managers et des collaborateurs. Si Florence Peronnau reconnaît que cet accompagnement est indispensable, elle note toutefois qu’il ne doit pas faire obstacle à un traitement égalitaire des futurs occupants, tant au niveau hiérarchique que d’une équipe à l’autre. De même, Sophie-Jeanne Hales-Le-Menestrel indique qu’une 3ème dimension de l’accompagnement au changement ne doit pas être omise : la prise en compte des besoins spécifiques de chaque activité.

Le Campus Sanofi Val de Bièvre, Panhard 2.0 de Gares & Connexions et le siège de Google France rue de Londres à Paris sont trois projets emblématiques de l’environnement de travail de demain.
Bien que très différents, tant dans leur approche que dans leurs résultats, on retrouve chez les 3 sociétés des motivations communes à l’évolution des environnements de travail.
Les enjeux de ces projets, ainsi que les facteurs clés pour l’atteinte des objectifs, sont similaires d’une société à l’autre. La différence entre ces projets pourra par exemple être perceptible à travers les aménagements déployés en réponse à ces enjeux qui sont souvent caractéristiques de l’ADN de l’entreprise.

Rédacteur en chef : Olivier Chappert
Auteur : Clément Boisset

More insights