Le cinéma reste le premier loisir culturel des Français : la France est en 2019 au premier rang des pays européens en termes de fréquentation des salles obscures et de densité du parc, avec plus de 213 millions d’entrées payantes sur l’année, et bénéficie d’une industrie cinématographique dynamique.

L’industrie cinématographique française est aujourd’hui confrontée à des nouveaux défis et doit de nouveau faire preuve de sa capacité d’adaptation. La réforme de la loi de 1986, proposée dans le cadre projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l'ère numérique, présente ainsi l’opportunité de moderniser et de renforcer un « système français » qui a fait ses preuves.

Dans le cadre de ses réflexions sur l’avenir de l’industrie du cinéma, et dans la perspective du projet de loi qui sera débattu en 2020, le BLIC (Bureau de Liaison des Industries Cinématographiques) a demandé au cabinet BearingPoint d’évaluer, en se fondant sur son expertise du secteur, les défis à venir et l’impact des réformes envisagées.

Would you like more information?

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette publication, nos experts sont à votre disposition.

Toggle master download
Rechercher
Toggle location