Le temps presse pour les grandes entreprises pétrolières et gazières. Elles doivent transformer leurs modèles économiques dès maintenant sous peine d’obsolescence. Découvrez nos recommandations pour qu'elles en ressortent indemnes.

Il est aujourd'hui impossible de consulter un journal ou site d'information sans tomber sur un article concernant le développement durable et la course à la neutralité carbone. Malgré la progression de la demande énergétique, les États et les consommateurs à travers le monde font de plus en plus pression pour une énergie davantage respectueuse de l'environnement.

À tous les niveaux, les modèles économiques des grandes compagnies pétrolières et gazières font aujourd’hui l'objet d'une surveillance étroite. Lorsque les initiatives de réduction de carbone ne sont pas suffisamment ambitieuses, des amendes sont imposées. Ces géants traditionnels de l'énergie savent qu'ils doivent se diversifier et évoluer vers des alternatives durables (vent, énergie solaire, hydrogène et biocarburants), mais le temps de la comparaison des options est révolu. Ils doivent se transformer, investir et mettre en œuvre leurs stratégies dès aujourd'hui sous peine d'obsolescence dans les 10 années à venir. En outre, nous n'avons pas besoin de réduire l'approvisionnement en énergie mais d'accroître l'approvisionnement en énergie neutre en carbone pour assurer le bon fonctionnement des sociétés et des économies.

Les grandes compagnies pétrolières et gazières doivent appliquer les sept principes directeurs suivants pour se transformer et protéger leur avenir :

  1. Passer à une mise en œuvre immédiate
  2. Il n'existe pas de stratégie unique applicable à tous
  3. Proposer un « ensemble d'énergies », plutôt qu'une seule
  4. S'habituer à un terrain de jeu plus complexe
  5. Investir dans la gestion du changement
  6. Diversifier le recrutement
  7. Ne pas perdre de temps à faire du greenwashing

Passer à une mise en œuvre immédiate

Il n'est plus l’heure de mettre en balance de nouveaux modèles économiques. Puisqu'il ne reste plus que 10 à 15 ans pour atteindre les principaux objectifs de réduction du carbone, les grandes entreprises pétrolières et gazières doivent mettre en place leurs stratégies de transformation dès aujourd'hui.

Cette évolution consistera notamment à créer une offre ciblant de nouveaux clients, tels que les services publics et d'autres fournisseurs d'énergie.

Il n'existe pas de stratégie unique applicable à tous

Chaque grande compagnie pétrolière et gazière est différente. Certaines interviennent sur des marchés internationaux tandis que d'autres sont plus centrées sur leurs marchés locaux. En d'autres termes, cela signifie qu'il n'existe pas de stratégie unique convenant à toutes ces sociétés. Les entreprises doivent tenir compte de leurs atouts géographiques et opérationnels afin de déterminer la marche à suivre pour réussir.

Proposer un « ensemble d'énergies », plutôt qu'une seule

La demande de pétrole et de gaz se maintiendra encore pendant un certain temps, mais le processus de diversification (pour devenir un fournisseur d'énergies diverses) doit démarrer dès maintenant. Les grandes compagnies pétrolières et gazières doivent montrer qu'elles sont capables de proposer une palette d'options différentes en matière d'énergie afin de répondre à la demande, en particulier de la part des principaux clients institutionnels.

S'habituer à un terrain de jeu plus complexe

Le monde de l'énergie devient nettement plus complexe. L'époque où l'on pouvait trouver de l'énergie, la raffiner, la transporter puis la commercialiser, le tout avec une marge relativement élevée, est révolue.

Tandis que les grandes entreprises pétrolières et gazières cherchent des opportunités dans de nouveaux secteurs et domaines, elles doivent faire face à des concurrents bien plus diversifiés, nombre d'entre eux étant bien implantés. Le paysage regorge de nouveaux arrivants et, dans ce nouveau monde, les marges sont nettement plus faibles. De ce fait, les stratégies doivent passer d'unipolaires à multipolaires et évoluer vers des modèles opérationnels plus actualisés et efficaces.

Investir dans la gestion du changement

La structure opérationnelle et le modèle économique de base des grandes compagnies pétrolières et gazières sont restés inchangés pendant des décennies. Tout cela est aujourd'hui à risque et examiné de près.

Les entreprises doivent s'adapter à de nouveaux environnements et orientations et ce rapidement. La seule manière d'y parvenir consiste à investir massivement dans la gestion du changement, afin de redéfinir la stratégie et les activités de l'entreprise, ainsi que d'aider les équipes existantes à se libérer et à transformer leur manière de penser et de travailler. Le choix du bon partenaire peut jouer un rôle déterminant à cet effet.

Diversifier le recrutement

Avec la diversification vient le besoin de nouvelles compétences et d'une connaissance des environnements ciblés. Une nouvelle vision apporte de nouvelles opportunités. Les fournisseurs d'énergie actuels les plus visionnaires recrutent de plus en plus des talents dans l'ensemble du spectre de l'énergie et de l'industrie.

Ne pas perdre de temps à faire du greenwashing

La nécessité d'une diversification est à l'ordre du jour pour les compagnies pétrolières et gazières depuis au moins une décennie. Outre des évolutions opérationnelles, certaines sociétés ont tenté de repositionner leurs marques dans l'esprit du public. Cependant, au vu du cynisme de l'époque, ces tentatives sont restées en grande partie sans effets et se sont même avérées contre-productives à la suite de catastrophes environnementales en contradiction directe avec leurs messages respectueux de la planète.

La sensibilité au greenwashing atteint un niveau sans précédent. Les grandes entreprises pétrolières et gazières cherchant à se forger de nouveaux rôles auraient tout intérêt à l'éviter complètement, pour se concentrer sur la proposition de solutions énergétiques innovantes et intéressantes répondant aux besoins des clients, qu'il s'agisse de consommateurs et de clients industriels ou d'autres fournisseurs d'énergie.

Agir avant qu'il ne soit trop tard

Nous nous attendons à ce que, d’ici 10 à 15 ans, un certain nombre des grandes compagnies pétrolières et gazières actuelles ne soient plus en activité. La demande de pétrole et de gaz persistera bien sûr, mais uniquement pendant le temps nécessaire pour parvenir à augmenter la production à partir d'autres sources.

Les temps sont plus durs que jamais, mais pour ceux qui sont prêts à s'ouvrir au changement, il existe de nouvelles opportunités à saisir. Les grandes entreprises qui survivront seront celles qui prennent conscience que nous entrons dans une nouvelle ère en matière d'énergie.

Would you like more information?

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette publication, nos experts sont à votre disposition.