Compte tenu de ce double enjeu, compétitivité et souveraineté, le Gouvernement a annoncé le 17 mai dernier, la mise en œuvre d’une stratégie nationale portant sur les technologies Cloud…La publication de ce livre blanc fait largement écho aux actions engagées par le Gouvernement en matière de Cloud et constitue un véritable outil pour les entreprises souhaitant s’engager dans un processus de transformation numérique. J’invite ainsi l’ensemble des entreprises à se saisir de ce rapport pour intensifier nos efforts en direction de la compétitivité de demain.

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Ce livre blanc, codirigé par la Mission Numérique des Grands Groupes et le think-tank Digital New Deal vient donner la parole a un ensemble de contributeurs, experts du cloud computing, et penseurs du numérique de confiance.

Cette publication a pour objectif de répondre à certaines grandes questions, souvent très concrètes, que se posent les entreprises sur la protection de leurs données sensibles et des traitements associés, dans un contexte géopolitique, juridique, technique, et commercial que beaucoup jugent instable et donc dangereux.

L’ambition fixée était de faire émerger ; à partir des échanges collectés lors des tables rondes et interviews ; des solutions économiquement viables, qui permettent d’une part, de soutenir la compétitivité de nos entreprises développeuses de solutions cloud et d’autre part, de faire connaître ces solutions et d’en favoriser l’adoption par les grands groupes.

Le livre blanc décrit notamment le piège du mot “souverain”, auquel les auteurs ont préféré la notion d’ “autonomie stratégique” sur laquelle ils ont articulé treize propositions autour de trois axes stratégiques : autonomie technologique, autonomie décisionnelle, et autonomie éducative.

En structurant leurs réflexions sur les autonomies technologique, décisionnelle et pédagogique, ils ont voulu répondre directement à l’ambition de la Mission Numérique des Grands Groupes qui consiste à faire accéder à notre économie un nouveau palier de transformation numérique.

Le Cloud est en effet au fondement de ces questions puisqu’il est le préalable à l’émergence d’un écosystème autour de la souveraineté des données, et le socle sur lequel nous pouvons développer une stratégie commune sur l’intelligence artificielle.

La volonté de créer un Cloud de confiance doit nécessairement s’accompagner d’une stratégie industrielle qui prend en compte les spécificités de chacune des couches du Cloud en matière d’acteurs, de réglementations et de solutions techniques.

Laurence Houdeville, BearingPoint & Mission Numérique des Grands Groupes.

Pas d’autonomie stratégique sans Cloud de confiance. L’enjeu est ni plus ni moins que la création des conditions d'un marché unique de la donnée, et d’une “européanisation” du numérique en imposant nos valeurs via nos propres standards.

Arno Pons, Digital New Deal.

Cette publication est disponible sur :

CONTACTS PRESSE

Arno Pons arno.pons@thedigitalnewdeal.org / 0677640168

A propos de la Mission Transformation Numérique des Grands Groupes

La mission rassemble plus de 90 grands groupes français et européens dans le but d’accélérer collectivement leur transformation numérique, favoriser des synergies et mettre en œuvre des projets communs, notamment autour du Cloud et de la souveraineté des données. Elle est sponsorisée par Cédric O, Secrétaire d’Etat au Numérique et Agnès Pannier Runacher, ministre de l’Industrie et co-pilotée par Nicolas Guerin et Juliette de Maupeou.

A propos de BearingPoint

BearingPoint est un cabinet de conseil en management et technologie indépendant aux racines européennes et à la couverture mondiale. Outre le consulting, le cabinet propose des solutions technologiques avancées et investit massivement dans l’innovation, au service de ses clients. Fort d’un réseau international de plus de 10 000 collaborateurs, BearingPoint accompagne ses clients dans plus de 75 pays et les aide à obtenir des résultats mesurables et durable.

A propos du think-tank Digital New Deal

L’ambition du think-tank est de construire un "internet des Lumières" - européen garant de nos valeurs humanistes- et de concrètement lutter contre la centralisation des pouvoirs économiques et politiques par les plateformes étrangères qui remettent en cause notre souveraineté numérique.

Notre Conseil d’administration est composé par Olivier Sichel (président fondateur du think-tank, DGA Caisse des Dépots), Sébastien Bazin (PDG AccorHotels), Nicolas Dufourcq (DG Bpifrance), Axelle Lemaire (Associée Roland Berger, Ex-Secrétaire d'Etat Numérique et Innovation), Alain Minc (économiste), Denis Olivennes (DG Libération), Yves Poilane (DG Paris Tech), Judith Rochfeld (Professeur agrégée de droit Panthéon Sorbonne), Robert Zarader (PDG Equancy), et Arno Pons (délégué général).

Toggle master download
Rechercher
Toggle location