Rechercher
Toggle location

Nouvel article du BearingPoint Institute : les institutions financières doivent reconnaître le pouvoir disruptif de la blockchain sur les modèles bancaires et commerciaux actuels, sous peine de se faire devancer par les Fin Techs.

Londres, 12 mai 2016 – La technologie blockchain rebat potentiellement les cartes sur les marchés financiers mondiaux. La technologie du grand livre partagé qui sous-tend bitcoin a le pouvoir de transformer les modèles d'affaires, de connecter de nouvelles contreparties et de générer des gains d'efficacité radicaux. Un nouvel article du BearingPoint Institute met en évidence la façon dont les institutions financières traditionnelles risquent d'être devancées par les agiles start-ups Fin Tech si elles ne parviennent pas à réagir aux opportunités.

La puissance de la blockchain

En crypto finance, les paiements sont effectués directement entre le payeur et le bénéficiaire (P2P) et suppriment la nécessité d'une autorité centrale.

Étant donné le nombre actuel d'intermédiaires impliqués dans les échanges front-to-back de titres et de dérivés aujourd'hui, le développement d’un moyen viable pour l'utilisation de cette technologie peut générer des économies de temps et d’argent importantes.

Iris Grewe, associée BearingPoint et auteur de l'article

Selon l'analyse du BearingPoint Institute, on estime qu’un temps de traitement moyen de 24 heures par transaction serait réduit à 0,1 seconde, et que les coûts moyens allant jusqu'à 40 euros seraient ramenés à seulement 5 euros1. En outre, les chiffres récents de l'industrie laissent à penser que la technologie pourrait permettre d’économiser entre 13 et 18 milliards d’euros2 par an sur les coûts d'infrastructures bancaires d’ici à 2022, par le déploiement de la technologie blockchain pour optimiser les paiements transfrontaliers, le commerce des valeurs mobilières et de conformité réglementaire.

L’article du BearingPoint Institute explore le pouvoir disruptif de la blockchain et ses implications potentielles pour les institutions financières à travers quatre idées clés :

  • La blockchain change les principes de gouvernance et de création de valeur établis
    La blockchain est le premier système qui permet de surmonter les limites de la synchronisation de bases de données : les particuliers et les entreprises peuvent stocker des données et exécuter des applications avec 100% de fiabilité.
  • L’Open Source permet à chacun de bâtir de nouvelles solutions
    Bitcoin a prouvé la validité du concept de blockchain et a été le point de départ de toutes les activités actuelles autour de cette technologie. Le fait que le logiciel Bitcoin soit open source permet à chacun de bâtir de nouvelles solutions.
  • Les acteurs traditionnels doivent défendre leur rôle
    Le secteur financier dans son ensemble s’apprête à dépenser 1 milliard de dollars sur les initiatives blockchain en 2017, les principales organisations mettant déjà en œuvre jusqu'à 20 projets individuels, en travaillant souvent aux côtés de start-ups.
  • Rafraîchir les technologies établies n’est pas une option
    Les structures disparates sur lesquelles s’appuient les technologies traditionnelles font que les principes blockchain ne peuvent pas être appliqués. De nouvelles solutions permettant une production à grande échelle sont nécessaires.

L’impact de la révolution blockchain au cours de la prochaine décennie pourrait être à la mesure celui d'Internet dans la précédente.

Il est tout à fait imaginable que dès lors que les entreprises et les individus concluent qu'ils n’ont pas vraiment besoin de banques, ils concluent également qu’ils n’ont pas plus besoin des banques centrales, et remplacent les monnaies contrôlées par les gouvernements actuels par une certaine forme de paiement numérique. Nous sommes au début de ce voyage, et la blockchain peut fournir le moteur de ce qui finira par devenir une menace existentielle pour le système financier. 

Dr. Philip Godsiff, directeur de recherche au Centre for the Digital Economy a la Surrey Business School

Pour en savoir plus sur le pouvoir disruptif de la blockchain, et ce que les institutions financières devraient faire à ce sujet, lisez l’article sur le site du BearingPoint Institute > http://inst.be/006IOY

À propos du BearingPoint Institute

Fondé en 2009, le BearingPoint Institute développe une vision pointue et qui fait autorité sur les sujets de fond animant l’univers des entreprises, en réunissant les meilleurs experts internes et externes à BearingPoint. L’ambition du BearingPoint Institute va bien au-delà du simple débat d’idées : nous cherchons à doter les décideurs d’une vision concrète et pragmatique de l’économie, et à contribuer aux sciences de gestion en combinant l’expérience terrain de nos consultants avec les recherches que nous menons autour des questions d’actualité du monde des affaires.

Pour plus d’informations, visitez www.bearingpointinstitute.com, suivez-nous sur Twitter @institute_BE et LinkedIn http://inst.be/LinkedIn, ou téléchargez l’application iPad BearingPoint Institute https://bitly.com/BEIapp.

A propos de BearingPoint :

Les consultants de BearingPoint savent que l’environnement économique change en permanence et que la complexité qui en découle nécessite des solutions audacieuses et agiles. Nos clients du secteur public comme privé obtiennent des résultats concrets lorsqu’ils travaillent avec nous. Nous conjuguons compétences sectorielles et opérationnelles avec notre expertise technologique et nos solutions propriétaires pour adapter nos services aux enjeux spécifiques de chaque client. Cette approche sur mesure est au cœur de notre culture et nous a permis de construire des relations de confiance avec les plus grandes organisations publiques et privées. Notre réseau global de 9 700 collaborateurs accompagne nos clients dans plus de 70 pays et s’engage à leurs côtés pour des résultats mesurables et un succès durable.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.bearingpoint.fr

Retrouvez-nous sur Twitter : @BearingPoint_FR et LinkedIn

1Estimations du BearingPoint Institute
2Estimations du BearingPoint Institute

Contact presse

Axel De Chavagnac
a2c Conseil Communication
Tel. +33 6 82 43 60 75

Contact BearingPoint

Paul Mazloum
Directeur Marketing & Communication
Tel. : +33 1 58 86 30 70

Le secteur financier peut-il maîtriser la crypto finance ?

Le secteur financier peut-il maîtriser la crypto finance ?

En savoir plus