Rechercher
Toggle location

Les principaux acteurs du secteur ont examiné les résultats d'une étude sur la conception, l'achat, l’homologation et la livraison de matériel roulant lors d'une table ronde organisée par BearingPoint traitant de la coopération entre les acteurs

Francfort, Allemagne, 9 février 2015 - Selon une nouvelle étude réalisée par BearingPoint, cabinet de conseil en management et technologies, les entreprises ferroviaires et les fournisseurs de matériel roulant européens abordent les enjeux de leur secteur sous un nouvel angle. Ils favorisent la coopération et la transparence dans toutes les phases du cycle de vie du produit. Leurs objectifs communs sont d'améliorer la qualité et la conception du matériel roulant, et d'assurer sa livraison dans les délais impartis, afin d’améliorer leur rentabilité. Pour atteindre ces objectifs, l’étude identifie les facteurs clés de succès pour une coopération améliorée entre les constructeurs et les opérateurs : partage de la documentation, amélioration de la communication entre tous les acteurs, visibilité du processus sur l’ensemble du cycle de vie et standardisation du matériel roulant et de ses composants.

Selon notre étude, les entreprises ferroviaires et les fournisseurs considèrent qu'ils ont tout intérêt à coopérer et à adopter des méthodes de gestion de projet collaboratives. Ils indiquent tous que la transparence est un point primordial mais reconnaissent les difficultés à mettre en œuvre de telles approches.

François Lanquetot, associé chez BearingPoint

Les résultats de l'étude ont été présentés aux dirigeants de constructeurs et opérateurs ferroviaires au cours d'une table ronde organisée par BearingPoint le 28 janvier au château de Bensberg, près de Cologne en Allemagne.

Les discussions se sont concentrées sur les moyens de réduction du coût du cycle de vie et sur le besoin urgent en innovation.

Il y a encore beaucoup d’innovation à faire dans l’industrie ferroviaire, mais c’est une question de décision au plus haut niveau des entreprises pour que cela se produise.

Alain Bullot, Délégué Général de Fer de France

La coopération peut nous conduire vers l'innovation, qui s’avère indispensable dans ce contexte.

Juergen Mues, membre du comité exécutif de CFF Cargo

Des méthodes concrètes de coopération ont été présentées.

Des techniques comme l’Obeya conduisent les personnes à travailler ensemble, à partager les informations et contribuent à l’identification et la résolution rapide des problèmes. Grâce à ces méthodes, nous avons pu souder l’équipe projet et réaliser une réduction des délais de livraison de 25%.

Guillaume Nicolas, chef de projet planification d’Alstom

En se concentrant sur des composants standardisés dans nos trains, nous augmentons la fiabilité et la rentabilité.

Lilian Meyer, responsable des plates-formes LightRail & VAL de Siemens

La coopération : un objectif commun

Selon l'étude, plus de 95 % des entreprises ferroviaires et des fournisseurs de matériel roulant utilisent actuellement un processus traditionnel de gestion de projet. En moyenne, la moitié des entreprises interrogées prévoit de mettre en place une approche plus collaborative pour gérer leurs projets. Elles admettent que ce type de méthodes est déterminant pour améliorer les délais, la qualité et les coûts.

Les fournisseurs souhaitent améliorer la coopération avec les entreprises ferroviaires, essentiellement jusqu'à la livraison du produit. Une grosse majorité est très préoccupée par le manque de communication (plus de 70%) lors de la phase d'achat et par le faible niveau de standardisation. Les opérateurs, quant à eux, signalent à plus de 75%, des problèmes sur la gestion des pièces de rechange.

En ce qui concerne la phase d’assemblage, les fournisseurs, en particulier de deuxième ou troisième rang, regrettent des processus peu partagés. La gestion des demandes de modification par le client est perçue comme une question importante par plus de 70 % des personnes interrogées. Lors de l’homologation du matériel, les fournisseurs sont confrontés à des problèmes de documentation. L'après-vente est problématique pour les entreprises ferroviaires en particulier sur l’atteinte des niveaux de service et sur le choix de la politique de make-or-buy pour la maintenance.

Les technologies digitales facilitent la gestion de projet intégrée entre toutes les parties impliquées dans des projets complexes. Elles aident à distribuer les tâches de coopération, d'ingénierie et de test entre les partenaires impliqués. De plus, avec le management visuel, même les principes du lean management s’appliquent naturellement entre des équipes multinationales et les fournisseurs.

Eric Falque, président France-Benelux chez BearingPoint

À propos de l'étude

Dans le cadre de son étude « Collaboration in rolling stock industry - perspectives from rail undertakings & suppliers », BearingPoint a interrogé des décideurs de 16 entreprises ferroviaires et de 20 fabricants et fournisseurs de matériel roulant en Europe, dans les fonctions achat, conception, maintenance et commerciale. L'étude (réalisée entre octobre et novembre 2014) s'est concentrée sur la façon dont les entreprises ferroviaires et les fournisseurs de matériel roulant considèrent :

  • la coopération au cours des différentes phases du cycle de vie des produits,
  • les méthodes permettant d'améliorer la gestion de projet dans ce domaine,
  • l'identification des opportunités et des obstacles à une coopération plus étroite de toutes les parties.
À propos de BearingPoint

Les consultants de BearingPoint savent que l'environnement économique change en permanence et que la complexité qui en découle nécessite des solutions audacieuses et agiles. Nos clients du secteur public comme privé obtiennent des résultats concrets lorsqu'ils travaillent avec nous. Nous conjuguons compétences sectorielles et opérationnelles avec notre expertise technologique et nos solutions propriétaires pour adapter nos services aux enjeux spécifiques de chaque client. Cette approche sur mesure est au cœur de notre culture et nous a permis de construire des relations de confiance avec les plus grandes organisations publiques et privées. Notre réseau global de 9200 collaborateurs accompagne nos clients dans plus de 70 pays et s'engage à leurs côtés pour des résultats mesurables et un succès durable.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.bearingpoint.com/fr-fr/.

Contact BearingPoint

Paul Mazloum
Directeur Marketing & Communication
Tel. : +33 1 58 86 30 70

More press releases