Rechercher
Toggle location

Dans son dernier article, le BearingPoint Institute invite les constructeurs automobiles à repenser leurs écosystèmes sous peine d’être distancés

Londres, le 22 mars 2016 – Les équipementiers (OEMs) ont besoin d'une nouvelle approche des relations avec les fournisseurs de logiciels dans leur lutte pour rester pertinents et gagner des parts de marché à l'ère de la voiture connectée. Un nouveau rapport du BearingPoint Institute révèle un nouveau paysage dans lequel les équipementiers doivent adopter un modèle d'entreprise agile pour répondre à la demande croissante des consommateurs d’un écosystème automobile connecté en permanence.

Relever le défi des fournisseurs “disruptifs”

55% des équipementiers en sont encore aux premiers stades de développement de la voiture connectée, et sous l’influence du rôle perturbateur et volatil des éditeurs de logiciels, il est clair que les équipementiers doivent s’adapter et mettre en œuvre une approche à multiples facettes de la conduite du changement. Le rapport du BearingPoint Institute détaille cinq recommandations pour permettre aux OEM de rester en tête de course dans l'écosystème de la voiture connectée :

  1. Surmonter la complexité par la collaboration. Cela nécessite d’envisager les relations d’un point de vue stratégique.
  2. Garder un œil sur les tendances de l'industrie les stratégies des éditeurs. Les équipementiers ont besoin de savoir où ils vont et ils doivent aligner leurs stratégies avec celles de leurs fournisseurs.
  3. Construire une nouvelle culture. Dans l'assemblage des voitures connectées, l’architecture informatique peut finir par prendre le pas sur la partie mécanique.
  4. Garder les données (et les clients) en sécurité. La sécurité des données et celle du véhicule doivent être traitées de façon complète et approfondie par les fabricants pour éviter des incidents qui pourraient ruiner l'appétence des consommateurs pour les voitures connectées.
  5. Faire des choix en fonction des agendas des fournisseurs. Une grande partie des revenus pourrait provenir des services plutôt que des produits dans un avenir proche.

Il est clair que la plupart des constructeurs ne sont pas préparés à un avenir où les revenus tirés de l’automobile seront principalement liés aux services environnants, et très peu à ce qui se trouve sous le capot. Si les constructeurs automobiles restent campés sur leurs positions, ils seront supplantés par des entreprises technologiques qui seront en mesure de livrer ce que les consommateurs recherchent.

Sarah-Jayne Williams, associée chez BearingPoint

Les équipementiers ont besoin d’un regard objectif et franc sur la façon dont leurs produits et services s’intègrent dans une chaîne de valeur qui se complexifie rapidement, et sur la contribution de leurs solutions maison à la différenciation du produit final aux yeux des clients.

Mark Burnett, Senior Manager chez BearingPoint et auteur de l'étude

Pour en savoir plus sur les stratégies que les OEMs peuvent mettre en place pour gérer leur nouvel écosystème, lire l’article sur le site BearingPoint Institute : http://inst.be/008CCE

À propos du BearingPoint Institute

Fondé en 2009, le BearingPoint Institute développe une vision pointue et qui fait autorité sur les sujets de fond animant l’univers des entreprises, en réunissant les meilleurs experts internes et externes à BearingPoint. L’ambition du BearingPoint Institute va bien au-delà du simple débat d’idées : nous cherchons à doter les décideurs d’une vision concrète et pragmatique de l’économie, et à contribuer aux sciences de gestion en combinant l’expérience terrain de nos consultants avec les recherches que nous menons autour des questions d’actualité du monde des affaires.

Pour plus d’informations, visitez www.bearingpointinstitute.com, suivez-nous sur Twitter @institute_BE et LinkedIn http://inst.be/LinkedIn, ou téléchargez l’application iPad BearingPoint Institute https://bitly.com/BEIapp.

À propos de BearingPoint

Les consultants de BearingPoint savent que l’environnement économique change en permanence et que la complexité qui en découle nécessite des solutions audacieuses et agiles. Nos clients du secteur public comme privé obtiennent des résultats concrets lorsqu’ils travaillent avec nous. Nous conjuguons compétences sectorielles et opérationnelles avec notre expertise technologique et nos solutions propriétaires pour adapter nos services aux enjeux spécifiques de chaque client. Cette approche sur mesure est au coeur de notre culture et nous a permis de construire des relations de confiance avec les plus grandes organisations publiques et privées. Notre réseau global de 9 700 collaborateurs accompagne nos clients dans plus de 70 pays et s’engage à leurs côtés pour des résultats mesurables et un succès durable.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.bearingpoint.fr
Retrouvez-nous sur Twitter : @BearingPoint_FR et LinkedIn

Contact presse

Axel De Chavagnac
a2c Conseil Communication
Tel. +33 6 82 43 60 75

Contact BearingPoint

Paul Mazloum
Directeur Marketing & Communication
Tel. : +33 1 58 86 30 70

More press releases