Rechercher
Toggle location

« Tous les opérateurs ont eu trois mois pour mettre un terme à l’utilisation de ces SIM et se mettre en conformité. Mais lorsque la NCC a relevé les compteurs, il restait plus de 5 millions de puces actives chez MTN », explique Jean-Michel Huet, spécialiste des télécoms africaines chez BearingPoint.

[…]

Toutefois, Jean-Michel Huet estime que le gouvernement a, « sur le moyen terme », davantage intérêt à favoriser l’investissement. D’après lui, l’industrie des télécoms a un avantage : « Il n’y a pas de marché noir, et le secteur est donc très taxé. »

Jean-Michel Huet, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par