Rechercher
Toggle location

“Pour des raisons concurrentielles, l’ensemble Three-O2 pourrait être contraint de céder des capacités réseau mobile aux opérateurs fixes britanniques, ce qui leur permettrait de proposer des offres fixe-mobile plus compétitives” explique Tariq Ashraf, manager télécoms chez BearingPoint.

Tariq Ashraf, Senior Manager

> Article complet disponible sur Le Figaro n°21916 publié le 24/01/2015

Vous pourriez aussi être intéressé par