Rechercher
Toggle location

[…]

[Au début des années 1990, Jean-Michel Huet a participé au lancement du SMS chez France Telecom (devenu Orange)]. « La légende veut que le 1er ou 2 décembre 1992, deux ingénieurs de Vodafone se sont envoyé des messages pour blaguer au lieu d’échanger du code : « Comment tu vas, joyeux Noël… » C’est à partir de ce moment-là qu’en interne, certains se sont dit qu’on pourrait utiliser cet outil de gestion technique comme outil de communication. »

[…]

« C’est la première fois qu’on associait de l’écriture à un terminal mobile. Ça paraît fou aujourd’hui, mais à l’époque, paradoxalement, personne n’en voulait. De mémoire 85 % des gens que l’on interrogeait lors de nos études de marché refusaient catégoriquement ce service, partant du principe qu’un téléphone était fait pour parler et non pour écrire. Vingt-cinq ans après, au regard de l’usage que l’on a de nos téléphones, ça paraît incroyable ! », se rappelle Jean-Michel Huet

[…]

« La question que l’on se posait, à l’époque, était de savoir s’il fallait proposer un service gratuit ou payant, dans le forfait ou hors forfait », confie le spécialiste.

[…]

« Il a fallu attendre cette date pour que les SMS soient interopérables. Avant, ils ne fonctionnaient que d’Itinéris à Itinéris, de Bouygues Telecom à Bouygues Telecom ou de SFR à SFR… À partir de là, l’usage a explosé et a entraîné le développement du téléphone mobile qui n’était réservé, jusque-là, qu’aux plus aisés ou aux professionnels. » Témoigne Jean-Michel Huet
« On échange des SMS avec des codes. C’est le véhicule sécurisé de l’ordre de paiement pour éviter le cash. C’est une source de développement dans les pays émergents. C’est plus sécurisé, hyper simple d’usage et cela évite aux gens de se déplacer. » Commente Jean-Michel Huet

[…]

« La difficulté pour les opérateurs est de trouver l’application simple d’usage qui puisse cartonner autant. Le SMS est un très beau cas marketing d’un produit qu’on ne voulait pas mais dont la simplicité d’usage et l’utilité se sont imposées. » Analyse Jean-Michel Huet

Jean-Michel Huet, Partner

Vous pourriez aussi être intéressé par