Contexte

BearingPoint s’est associé à la Direction de l’Administration pénitentiaire française et à la Fondation M6 pour créer trois établissements pénitentiaires expérimentaux. Leur objectif porte sur la réinsertion des détenus à travers une offre qualitative de travail et de formation lors de leur détention.

Utiliser la qualification professionnelle pour préparer la réinsertion des détenus

Les prisons françaises sont souvent confrontées à un taux élevé de récidive souvent lié à des parcours de réinsertion inadaptés. Une lourde bureaucratie, des problèmes logistiques et l’image de l’entreprise limitent l’engagement avec les entreprises offrant des emplois en détention.

Dans le but de faire du travail en prison, un instrument de réinsertion des détenus, la Direction de l’Administration pénitentiaire française (DPA) et la M6 Foundation se sont engagées à trouver de nouvelles approches pour développer le travail et la formation professionnelle dans les prisons. Cette stratégie vise à accompagner le détenu dans la préparation à sa remise en liberté et à réduire le risque de rechute dans la délinquance.

Réunir toutes les parties autour de la table pour trouver des approches innovantes

BearingPoint a collaboré avec la Fondation M6, le ministère de la Justice et la DPA pour encadrer un projet de construction de nouveaux pénitenciers expérimentaux. Leur but était de soutenir la réinsertion des détenus à travers l’emploi après avoir été libérés de leur peine d’emprisonnement.

BearingPoint a analysé les problèmes actuels auxquels font face les pénitenciers lorsqu’ils proposent des emplois aux détenus pendant, et après leur incarcération. Des ateliers ont été organisés avec la DPA et les entreprises qui recrutent, desquels a découlé un modèle opérationnel ciblé pour le développement de l’emploi et de la formation. Leurs recommandations portaient sur le type de travail qui peut être effectué à l’intérieur des prisons, le processus de recrutement et les critères de qualification. Les parties ont également défini une méthode d’évaluation pour les détenus au début, pendant et après la fin de leur programme de développement. Elles ont aussi précisé la façon dont le personnel pénitentiaire devrait s’organiser et l’environnement technologique nécessaire pour permettre une collaboration efficace entre les entreprises qui recrutent, la DPA, l’administration pénitentiaire et les incarcérés.

La contribution de BearingPoint a été décisive dans la définition du projet et dans la décision du garde des Sceaux de le valider. Les équipes de BearingPoint, extrêmement impliquées et capables d’intégrer les enjeux et la réalité opérationnelle d’un département aussi particulier que l’administration pénitentiaire, ont fourni, dans un délai très court, une méthodologie et une vision plus large contribuant à consolider le projet politique. En étroite collaboration avec la Fondation M6, la participation de BearingPoint a sans aucun doute fait gagner du temps dans le développement du modèle inSERRE.

Albin Heuman, Directeur de l’Agence du travail d’intérêt général et de l’insertion professionnelle des personnes condamnées

Construire des établissements pénitentiaires expérimentaux pour permettre la réinsertion des détenus

Basée sur le cadre du projet élaboré par BearingPoint, la DPA est actuellement engagée dans la construction de trois prisons expérimentales concentrées sur la réinsertion des détenus à travers le développement professionnel et les opportunités d’emploi à forte valeur ajoutée.

En plus des fonds du ministère, l’initiative est parvenue à rassembler 35 m€ provenant d’un important fonds public dédié à la modernisation des services publics pour soutenir entièrement l’engagement pluriannuel qui est en train de changer radicalement le rôle de la prison dans la réinsertion des incarcérés.

Dans le même temps, l’entreprise peut bénéficier d’une main d'œuvre plus qualifiée et polyvalente et contribuer activement à la réussite de la préparation de la libération des détenus et aux programmes de prévention de récidive.

Ces prisons expérimentales permettent une nouvelle approche de réinsertion qui vise à changer entièrement la façon dont le travail en prison peut être capitalisé, rendant utile le temps passé en détention.

Client

La M6 Foundation, créée par le groupe de médias français M6, est consacrée à la réinsertion des prisonniers et à la prévention du récidivisme. Ses principaux domaines d’activité soutiennent le retour à l’emploi des détenus, luttant contre l'illettrisme et pour un plus grand accès à l’éducation, et tirant parti de la culture comme vecteur d’intégration sociale.

  • Téléchargez le cas client
    Téléchargez le cas client 330.68 KB Download

Would you like more information?

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce cas client, nos experts sont à votre disposition.

Toggle master download
Rechercher
Toggle location