Rechercher
Toggle location

Le BearingPoint Smart Utilities Index trace une feuille de route pour un futur plus intelligent d'ici 2030

Paris, le 29 avril 2014 – Les entreprises du secteur de l’énergie sont confrontées à un profond bouleversement en raison de l'arrivée de nouveaux acteurs issus des secteurs de l’IT et de l’internet, de l'imprévisibilité de l'offre et de la demande, et de la tendance à la décentralisation du système énergétique en Europe. Une nouvelle étude sur le secteur des utilities en Europe réalisée par le BearingPoint Institute avec le concours d'IDC Energy Insights et West Monroe Partners révèle que les entreprises doivent combler un écart important entre leurs capacités actuelles et les compétences requises pour réussir dans les prochaines années, face à la révolution du smart et du digital.

A titre d’exemple :

  • Seulement 28 % des entreprises européennes du secteur de l’énergie sondées proposent des tarifs personnalisés, même si des signes encourageants indiquent que 55 % d'entre elles travaillent avec leurs clients pour innover.
  • Seulement 33 % des entreprises du secteur des utilities travaillent avec de nouveaux acteurs venant des secteurs de l'informatique et des télécommunications, tels que les moteurs de recherche et les sites de comparaison de prix, les cybermarchands et les startups.
Trois modèles économiques émergent : les opérateurs de micro-grids, les agrégateurs de données et les opérateurs d’effacement.

Le choix de la bonne stratégie dépendra des compétences existantes de l'entreprise. Le BearingPoint Smart Utilities Index a permis d’évaluer la maturité des utilities européennes sur les 5 grandes compétences à maîtriser dans le monde énergétique de demain :

  • Maîtrise du Big Data : 55 % des personnes interrogées estiment que le Big Data représentera au moins 10 % du chiffre d'affaires de leur entreprise en 2025, ce qui offre de belles perspectives aux leaders en termes de parts de marché.
  • Production d'énergie virtuelle et réponse flexible à la demande d'énergie : 45 % des entreprises sondées estiment que la production virtuelle représentera au moins 5 % de leur production totale.
  • Micro-grids et nano-grids : un quart des entreprises sondées ont mis en place des systèmes de gestion des micro-grids et des nano-grids, mais seules les sociétés allemandes et italiennes en tirent un chiffre d'affaires significatif.
  • Organisation horizontale et ouverte : 43 % des personnes interrogées déclarent travailler avec des universités et 28 % avec un réseau de développeurs, les sources d'innovation devenant précieuses.
  • Engagement client : la plupart des entreprises sondées (82 %) sont en contact avec leurs clients via les médias sociaux et les forums client. Les entreprises qui seront en mesure de gagner la confiance des clients et de développer des relations de proximité prospéreront.

Emmanuel Autier, Associé en charge des Utilities chez BearingPoint France et co-auteur de l'étude, déclare : « L'environnement concurrentiel et commercial des entreprises traditionnelles du secteur de l’énergie va tellement changer dans les prochaines années qu'elles devront s'adapter et développer de nouvelles compétences. Sinon elles prendront le risque d'être marginalisées et de perdre le lien avec le client et la chaîne de valeur associée. Il n'est pas trop tard pour évoluer, mais de nombreux prédateurs arrivent sur le marché et la nécessité d'un changement s'impose ».

Selon Roberta Bigliani, vice-présidente adjointe, responsable de la région EMEA chez IDC Energy Insights : « Le rythme du changement s'accélère dans les Utilities, secteur où, traditionnellement, les projets duraient des décennies. Avec la déréglementation, la décentralisation et les nouveaux acteurs venant des secteurs de l'informatique et des télécommunications, les entreprises du secteur de l’énergie sont confrontées à de nouvelles attentes ».

Tom Hulsebosch, Managing Director en charge des Energy et Utilities de West Monroe Partners, remarque : « Les différences entre les Utilities américaines et européennes en termes de planification, de mise en place et d’usage des nouvelles technologies ont provoqué la création de solutions uniques, qui s’avèrent être pertinentes pour les Utilities des deux côtés de l’Atlantique. »

Pour découvrir comment les entreprises du secteur de l’énergie peuvent développer leurs capacités afin de s'adapter à ce marché très dynamique, téléchargez le rapport BearingPoint Institute « Utilities x.0: se préparer pour un nouveau départ », disponible sur http://inst.be/004UX0

À propos de l'étude

Le premier BearingPoint Smart Utilities Index a été élaboré à partir d'une étude réalisée avec le concours d'IDC Energy Insights auprès de 40 entreprises de services publics en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni en janvier 2014. Cette étude a été complétée par des entretiens qualitatifs réalisés par West Monroe Partners, société de conseil américaine spécialisée dans les fusions et acquisitions, l'expérience client, l'excellence opérationnelle et l'analyse avancée dans divers secteurs d'activité. Le premier BearingPoint Smart Utilities Index évalue les entreprises du secteur de l’énergie en fonction de leurs compétences dans cinq domaines : le Big Data, les systèmes virtuels et flexibles, les dispositifs de gestion des micro-grids et des nano-grids, les organisations horizontales et ouvertes, ainsi que les stratégies d’engagement et de satisfaction client.

À propos du BearingPoint Institute

L’ambition du BearingPoint Institute va bien au-delà du simple débat d’idées. Notre éclairage original a pour ambition de contribuer aux sciences de gestion mais aussi d’aider les décideurs à mieux comprendre l’évolution de l’économie en leur offrant une vision concrète et pragmatique inspirée des missions que nous menons avec nos clients, et enrichies par la recherche. Pour mener à bien ce projet, le BearingPoint Institute repose sur trois piliers : l’expertise des auteurs des études, l’équipe Leadership composée des associés de BearingPoint et l’« advisory board » indépendant composé de chefs d’entreprise et d’universitaires issus de l’élite des écoles et des universités de management du monde entier.

Pour plus d’informations :

Liens

Suivez-nous
À propos de BearingPoint

Les consultants de BearingPoint savent que l’environnement économique change en permanence, et que la complexité qui en découle nécessite des solutions audacieuses et agiles. Nos clients du secteur public comme privé obtiennent des résultats concrets lorsqu’ils travaillent avec nous. Nous conjuguons compétences sectorielles et opérationnelles avec notre expertise technologique et nos solutions propriétaires, pour adapter nos services aux enjeux spécifiques de chaque client. Cette approche sur mesure est au cœur de notre culture, et nous a permis de construire des relations de confiance avec les plus grandes organisations publiques et privées. Notre réseau global de 8600 collaborateurs accompagne nos clients dans plus de 70 pays et s’engage à leurs côtés pour des résultats mesurables et un succès durable. 
Pour de plus amples informations : www.bearingpoint.com
Retrouvez-nous sur twitter : @BearingPoint_FR

LEWIS PR
Isabelle Foulfoin / Lucie Robet
+33 1 49 70 90 82 / +33 1 55 31 98 08
bearingpoint@lewispr.com

Contact BearingPoint

Paul Mazloum
Directeur Marketing & Communication
Tel. : +33 1 58 86 30 70

Rapport BearingPoint Institute Numéro 004 – Utilities x.0 : les entreprises du secteur de l'énergie se préparent pour un nouveau départ – Infographie

Rapport BearingPoint Institute Numéro 004 – Utilities x.0 : les entreprises du secteur de l'énergie se préparent pour un nouveau départ – Infographie

En savoir plus